Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Mercedes révèle comment Latifi a provoqué son erreur de stratégie
WK2022
Madrid veut la F1 mais Domenicali n'est pas encore convaincu
Brown, patron de McLaren, insiste : "Red Bull a triché"
Williams gagne son procès contre ROKiT et reçoit 30 millions d'euros
Russell : Ma défaite à Sakhir en 2020 ? "Une bénédiction !"
Aston Martin confirme : la marque ne deviendra pas motoriste en 2026
Leclerc prévient : Je serai "plus dur" en piste avec Verstappen en 2023
Le Portugal pour remplacer la Chine : réponse dans quelques jours !
Horner clarifie le retour de Ricciardo chez Red Bull
Ricciardo conseille à Piastri de ne pas mettre la barre trop haut en 2023
Rookie en 2023, Sargeant fera des erreurs chez Williams - Capito
Schumacher - "J'ai l'impression d'avoir fait du bon travail"
F1 2023 : Quel circuit devrait remplacer le Grand Prix de Chine ?
Audi se donne les moyens de réussir son arrivée en F1
F1 2023 : Le calendrier des courses confirmées
Mercedes révèle comment Latifi a provoqué son erreur de stratégie

Mercedes révèle comment Latifi a provoqué son erreur de stratégie

Actualités F1

Mercedes révèle comment Latifi a provoqué son erreur de stratégie

Mercedes révèle comment Latifi a provoqué son erreur de stratégie

Le directeur de la stratégie de Mercedes, James Vowles, a révélé que les informations collectées en observant la Williams de Nicholas Latifi ont influencé la décision de mettre Lewis Hamilton en pneus durs lors du Grand Prix de Mexico.

Lewis Hamilton semblait être en mesure de se battre pour la victoire après avoir pris le départ en pneus médiums. Sur ce composé pneumatique, l'Anglais a réussi à suivre le rythme imposé par Max Verstappen en pneu tendre.

Hamilton assure que la F1 reste sa priorité malgré de nouveaux projetsLire plus

Mais à la surprise générale, Hamilton a troqué ses pneus médiums pour les pneus durs. Quatre tours plus tard, Verstappen remplaçait ses pneus tendres par des pneus médiums, ce qui a mis le Britannique en difficulté par rapport au pilote Red Bull.

En ce qui concerne les décisions stratégiques au Mexique, Vowles a expliqué : "Avec Lewis, il était dans une position où [Sergio] Perez s'était arrêté et nous n'avions qu'un tour pour le couvrir vraiment, un tour ou deux."

"Nous avions deux choix : laisser Perez nous dépasser, mais faire un long relais et monter les pneus tendres, ou nous arrêter et, étant donné la longueur du relais, le pneu dur aurait été le seul à pouvoir le faire. Les pneus tendres n'auraient pas pu faire un relais de ce niveau."

"Nous avons décidé que la position sur la piste était plus importante à ce stade et de plus, nous avions des données de Latifi qui s'était déjà arrêté et le dur n'était pas terrible."

"Nous avons donc opté pour nous arrêter, mettre Lewis sur le pneu dur et aller vers la fin de la course en espérant que Verstappen allait descendre de la courbe moyenne, un peu comme nous avons commencé à voir de la dégradation à la fin de notre relais."

Russell et la "mauvaise décision"

Russell a également démarré sur les médiums et Mercedes a opté pour le non-dédoublement des stratégies lors de la fenêtre des arrêts aux stands.

"Avec George, il y avait plus d'opportunités pour lui de continuer à rouler longtemps et c'était notre plan", a ajouté Vowles.

"C'est ce dont nous avons discuté avant la course et ce dont nous avons discuté en direct pendant la course avec George également."

"Nous avons poursuivi le relais et ce que nous avons pu voir par rapport à Perez et Lewis, c'est que George commençait à perdre beaucoup de temps."

"La question était maintenant, étant donné que nous avions des difficultés avec un pneu médium après seulement 30 tours, le pneu tendre serait-il vraiment approprié pour le relais ?"

Horner clarifie les discussions entre Red Bull et NorrisLire plus

"C'était un choix difficile, mais nous avons décidé, tout bien pesé, que s'arrêter et mettre le pneu dur nous apporterait un meilleur résultat, en pensant que si nous luttons sur le pneu moyen, Perez n'ira probablement pas jusqu'au bout de la course et s'arrêtera une fois de plus."

"Avec le recul, c’était la mauvaise décision".

Ontdek het op Google Play