Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Leclerc - "Une minute de retard sur Verstappen ça fait vraiment beaucoup"
WK2022
Chadwick rejoint Andretti en Indy NXT
Exposition sur la Formule 1 - Premier aperçu et mise en vente des billets
McLaren intègre Palou à sa liste de pilotes de réserve
Rosberg révèle avoir envoyé un e-mail d'admiration à Mercedes après Interlagos
Russell dévoile le principal avantage qu'il a sur Norris
Domenicali apporte son soutien à Binotto, après son départ de Ferrari
Wolff sur les difficultés rencontrées par Mercedes en 2022 - "Un mal nécessaire"
Hamilton exige une "véritable étude" concernant l'absence des femmes en F1
Steiner va publier un livre sur les coulisses de la F1 - "Surviving to Drive"
Sargeant dévoile le numéro avec lequel il roulera en F1
Hülkenberg livre son verdict sur les différences entre Aston Martin et Haas
Horner demande à Red Bull de ne pas se reposer sur ses lauriers en 2023
Wolff explique toute l'étendue du déficit de Mercedes en 2022
Norris souligne la réalisation "exceptionnelle" de McLaren
Leclerc - "Une minute de retard sur Verstappen ça fait vraiment beaucoup"

Leclerc - "Une minute de retard sur Verstappen ça fait vraiment beaucoup"

Actualités F1

Leclerc - "Une minute de retard sur Verstappen ça fait vraiment beaucoup"

Leclerc - "Une minute de retard sur Verstappen ça fait vraiment beaucoup"

Charles Leclerc a vécu un week-end difficile à Mexico au volant de sa Ferrari. Le pilote monégasque a terminé la course à la sixième position, derrière son coéquipier et à plus d’une minute du vainqueur de la course, Max Verstappen.

C’est un week-end à oublier pour le natif de la principauté qui a vu Sergio Perez lui ravir la seconde place au championnat des pilotes. Maintenant que le titre est joué, Charles se bat maintenant avec le Mexicain pour la seconde place au classement des pilotes.

Alonso au volant de l'Aston Martin à Abou Dhabi ?Lire plus

Après une mauvaise séance qualificative, en partie la faute à un DRS récalcitrant en Q3, le pilote de la Ferrari portant le numéro 16 a bu le calice jusqu’à la lie en terminant le GP de Mexico à la sixième position. Le bilan de ce week-end est difficile à encaisser pour le pilote de la Scuderia Ferrari qui n’a jamais été dans le match face aux Red Bull et aux Mercedes.

"Ça fait mal, on s’attendait à être un peu plus en difficulté ici, on a eu beaucoup de problèmes avec le moteur sur ce circuit. Une minute de retard (sur Max Verstappen) ça fait vraiment beaucoup", a déclaré le Monégasque au micro de Canal +.

Pour la première fois de la saison, Ferrari a semblé être en difficulté de par son rythme et non du fait d’erreur stratégique ou de pilotage. L’Autódromo Hermanos Rodríguez a révélé les faiblesses de la firme de Maranello, à l’inverse de Mercedes et de Red Bull.

"Hier, nous avons fait les qualifications avec un DRS cassé. Nous avons pu le changer pour la course, donc il fonctionnait. Malheureusement, au niveau du moteur, on n’a pas pu modifier ce qu’on voulait pour la course, donc j’avais toujours des problèmes de ce côté. Mais honnêtement ça n’explique pas un tel écart avec la tête de la course. À la régulière on n’aurait pas dû prendre une minute sur cette course", a conclu le coéquipier de Carlos Sainz chez Ferrari.

À Mexico, Mercedes a-t-elle commis une erreur stratégique "à la Ferrari" ?Lire plus

Charles Leclerc est aujourd’hui troisième au classement des pilotes, accusant un retard de 5 points sur Sergio Perez. Ferrari doit maintenant regarder derrière elle, maintenant que le titre constructeur a été remporté par Red Bull. En effet, petit à petit, Mercedes revient sur la seconde place au championnat de la Scuderia Ferrari. Avec deux Grand Prix restant, ainsi qu’une course sprint au Brésil, l’écart de 40 points entre les deux écuries pourrait fondre comme neige au soleil si Ferrari ne rehausse pas le niveau de performance de la F1-75.

Ontdek het op Google Play