Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Verstappen vainqueur au bout de l'ennui à Mexico
WK2022
Le Hungaroring va subir des modifications pour conserver sa place au calendrier
Russell déjà en préparation sur la nouvelle Mercedes
La F1 fournit une mise à jour détaillée sur ses objectifs de durabilité
Di Montezemolo : Ferrari, "une entreprise sans dirigeant"
L'Aston Martin 2023 sera "très différente" de l'AMR22
Sainz : "J'ai dû copier beaucoup de choses" de Leclerc
Helmut Marko "ne voit pas" Perez rivaliser avec Verstappen en 2023
Romain Grosjean : cap sur le WEC et Le Mans en 2024 avec Lamborghini
Ocon "certain" que Mick Schumacher reviendra en F1
Marko : Hamilton est à la "moitié du niveau" de Verstappen
Insolite : Bottas amorce sa transformation capillaire
Piastri évoque les différences de puissance entre Mercedes et Renault
Steiner : le moteur Ferrari 2023, "c'est de la bombe"
Webber : l'arrivée de Hülkenberg donne "une mauvaise image" des jeunes aspirants à la F1
Verstappen vainqueur au bout de l'ennui à Mexico

Verstappen vainqueur au bout de l'ennui à Mexico

Actualités F1

Verstappen vainqueur au bout de l'ennui à Mexico

Verstappen vainqueur au bout de l'ennui à Mexico

Max Verstappen confirme la domination de Red Bull lors de cette saison 2022 de Formule 1. Lewis Hamilton et Sergio Perez complètent le podium, les Ferrari à l'agonie.

Verstappen conserve la tête de la course à l'extinction des feux

À l'extinction des feux, chaussé de pneus tendres, Max Verstappen a réussi à conserver sa première place au terme de cette redoutée ligne droite. Équipées de pneus médiums, les Mercedes se sont un peu gênées dans le deuxième virage, faisant chuter George Russell en quatrième position.

Une nouvelle fois cette saison, le grand gagnant de ce départ fut Lance Stroll qui a réussi à dépasser 5 monoplaces au moment de la première impulsion. À l'entame du cinquième tour, le top six était composé de Verstappen, Hamilton, Perez, Russell, Sainz et Leclerc.

Dès le départ de la course, les deux Alpine ont réussi à faire sauter le bouchon Norris. Une bonne opération pour les pilotes de l'écurie française qui sont à la lutte avec McLaren au championnat des constructeurs. Alonso septième et Ocon neuvième étaient juste séparés par l'Alfa Romeo de Valtteri Bottas.

Le train DRS à Mexico

Lors du 18eme tour de la course, la direction de course a informé AlphaTauri que Pierre Gasly allait écoper d'une pénalité de cinq secondes pour avoir poussé Stroll en dehors de la piste au 13eme tour.

En souffrance depuis le début du week-end, les Ferrari de Sainz et de Leclerc pointaient toujours en cinquième et sixième position, à plus de deux secondes de la Mercedes de George Russell.

À la fin du 23 eme tour, Sergio Perez fut le premier des hommes de tête à passer par les stands pour chausser des pneus médiums. Malheureusement pour le Mexicain, le pneumatique arrière gauche a été plus compliqué à retirer, faisant perdre beaucoup de temps à Perez.

Changement de leader, Hamilton en tête du Grand Prix

Dans le même temps, Lewis Hamilton avec des pneus médiums remontait petit à petit sur la RB18 de Max Verstappen. Le double champion du monde a cédé les commandes du Grand Prix à l'entame de la 26eme boucle. Avec ses nouvelles gommes médiums, Max Verstappen est ressorti en troisième place, juste devant la Ferrari de Carlos Sainz.

Lewis Hamilton a été appelé à son stand à la fin du 19eme tour. Chaussé de pneus durs (blancs), le septuple champion du monde et son écurie ont fait le choix d'une stratégie à un seul arrêt.

Alors qu'il ne s'était toujours pas arrêté, George Russell était provisoirement en tête de la course et devançait à cet instant du Grand Prix, Max Verstappen, Lewis Hamilton et Sergio Perez.

Verstappen solide leader du Grand Prix de Mexico

George Russell pensait pouvoir étendre son relais sur les pneus médiums pour chausser les pneus tendres en fin de Grand Prix. Toutefois, les stratèges de la firme allemande n'ont pas cru en cette option et ont fait rentrer le Britannique aux stands. Tout comme Lewis Hamilton, le pilote de l'autre W13 a repris la piste avec des pneus durs. Max Verstappen reprenait donc le contrôle de la course devant Hamilton et Perez.

Au 52 eme tour, alors que l'on vivait un Grand Prix soporifique, Daniel Ricciardo est venu réveiller les spectateurs en harponnant la monoplace de Yuki Tsunoda. Si le pilote japonais avait réussi à ramener son AT03 aux stands, l'écurie a fait le choix de couper le moteur de la monoplace. Le pilote australien a été jugé responsable de cet accrochage par la direction de course et a reçu une pénalité de 10 secondes.

La pénalité de 10 secondes n'aura peut-être pas d'effet sur la position finale de Daniel Ricciardo. En effet, avec des gommes tendres, le pilote australien volait et enchaînait les dépassements et se positionnait en septième position de ce Grand Prix, devant les deux Alpine.

À 10 tours du passage sous le drapeau à damier, Max Verstappen comptait une avance de plus de 13 secondes sur son premier poursuivant, Lewis Hamilton. Sergio Perez, troisième complétait provisoirement le podium.

Au 65eme tour de la course, l'Alpine de Fernando Alonso a encore une fois rendue l'âme, forçant le pilote espagnol à immobiliser sa monoplace bleue dans l'échappatoire du premier virage. C'est un Alonso furieux et sûrement frustré qui est descendu de son Alpine.

Au passage du drapeau à damier Max Verstappen décroche sa 14eme victoire en 2022, dépassant le record de Schumacher et de Vettel. Hamilton et Perez complètent le podium du Grand Prix de Mexico.

Le classement du Grand Prix de Mexico

1 - Max Verstappen - Red Bull
2 - Lewis Hamilton - Mercedes
3 - Sergio Perez - Red Bull
4 - George Russell - Mercedes
5 - Carlos Sainz - Ferrari
6 - Charles Leclerc - Ferrari
7 - Daniel Ricciardo - McLaren
8 - Esteban Ocon - Alpine
9 - Lando Norris - McLaren
10 - Valtteri Bottas - Alfa Romeo
11 - Pierre Gasly - AlphaTauri
12 - Alexander Albon - Williams
13 - Guanyu Zhou - Alfa Romeo
14 - Sebastian Vettel - Aston Martin
15 - Lance Stroll - Aston Martin
16 - Mick Schumacher - Haas
17 - Kevin Magnussen - Haas
18 - Nicholas Latifi - Williams
19 - Fernando Alonso - Alpine - DNF
20 - Yuki Tsunoda - Alfa Romeo - DNF

Ontdek het op Google Play