Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
McLaren pas interessé par un "autre conte de fées" concernant Red Bull Racing
WK2022
Madrid veut la F1 mais Domenicali n'est pas encore convaincu
Brown, patron de McLaren, insiste : "Red Bull a triché"
Williams gagne son procès contre ROKiT et reçoit 30 millions d'euros
Russell : Ma défaite à Sakhir en 2020 ? "Une bénédiction !"
Aston Martin confirme : la marque ne deviendra pas motoriste en 2026
Leclerc prévient : Je serai "plus dur" en piste avec Verstappen en 2023
Le Portugal pour remplacer la Chine : réponse dans quelques jours !
Horner clarifie le retour de Ricciardo chez Red Bull
Ricciardo conseille à Piastri de ne pas mettre la barre trop haut en 2023
Rookie en 2023, Sargeant fera des erreurs chez Williams - Capito
Schumacher - "J'ai l'impression d'avoir fait du bon travail"
F1 2023 : Quel circuit devrait remplacer le Grand Prix de Chine ?
Audi se donne les moyens de réussir son arrivée en F1
F1 2023 : Le calendrier des courses confirmées
McLaren pas interessé par un "autre conte de fées" concernant Red Bull Racing

McLaren pas interessé par un "autre conte de fées" concernant Red Bull Racing

Actualités F1

McLaren pas interessé par un "autre conte de fées" concernant Red Bull Racing

McLaren pas interessé par un "autre conte de fées" concernant Red Bull Racing

Le directeur de l'écurie McLaren, Andreas Seidl, a révélé n'avoir eu aucun intérêt à écouter la conférence de presse donnée par Christian Horner vendredi.

Le directeur de Red Bull Racing a partagé avec les médias, pendant presque 50 minutes, sur la décision prise par la FIA après que l'équipe ait été déclarée en infraction du plafond budgétaire 2021.

La FIA a décidé d'infliger une amende de 7 millions de dollars à payer dans les 30 jours à partir du 28.10.2022, ainsi qu'une réduction de 10% sur le temps alloué en soufflerie en 2023. Red Bull Racing étant champion du monde des constructeurs en 2022, l'écurie aura 70% du temps alloué en soufflerie par rapport aux autres écuries, entre le 1er janvier 2023 et le 30 juin 2023. Ensuite, en fonction du classement du Championnat du monde au 1er juillet 2023, cela pourrait varier. Avec la pénalité de 10% en moins, cela revient à 63% du temps alloué en soufflerie pendant les 6 premiers mois de l'exercice 2023.

Seidl insensible aux propos d'Horner vendredi à Mexico City

McLaren a été l'une des écuries ayant fait les gros titres récemment en envoyant une lettre à la FIA dans laquelle l'écurie estime que tout dépassement du "cost cap" est synonyme de "tricherie".

Brown accuse Red Bull de "tricherie" après la violation du budget capLire plus

Présent en conférence de presse aux côtés d'Horner, Zak Brown, PDG de McLaren et supérieur hiérarchique d'Andreas Seidl, s'était défendu de n'accuser aucune écurie particulière. Il était alors invité par Tom Clarkson (présentateur des conférences de presse) à réagir, après avoir écouté les déclarations d'Horner qui s'était dit choqué qu'une écurie adverse puisse accuser une autre sans preuve tangible.

Wolff a "presque dû essuyer une larme en entendant" le plaidoyer d'Horner !Lire plus

Ce vendredi, c'est Andreas Seidl qui a été sondé et invité à réagir sur la sanction infligée à Red Bull Racing.

"Non, je ne l'ai pas écouté parce que je peux imaginer que c'était un autre conte de fées, probablement," a-t-il rétorqué lorsqu'on l'a interrogé sur les propos de Christian Horner. "Je ne suis pas vraiment intéressé par ça."

"Au final, d'un point de vue positif, je pense que c'est bien de voir que la FIA a fait du bon travail en termes d'audit. Neuf équipes ont bien fait les choses et il était clair qu'une équipe était en infraction, donc c'est un résultat positif."

Cependant, Seidl doute de l'échelle de la sanction, qu'il juge trop légère.

"Mais d'un point de vue négatif, il est également clair, de mon point de vue, que la pénalité ne correspond pas à l'infraction. J'espère simplement qu'à l'avenir nous mettrons en place des sanctions plus strictes."

Aucune raison d'avoir une équipe en infraction en 2022

Si Horner met en lumière le fait que la nouveauté, incarnée par l'application d'un plafond budgétaire en 2021, ait eu un impact sur le dépassement de la part de Red Bull Racing, Seidl estime qu'il ne devrait logiquement plus y avoir d'excuse pour dépasser le budget 2022 de 140 millions de dollars (140 millions d'euros).

"Il n'y a absolument aucune raison d'être en infraction cette année", a-t-il ajouté. "Nous avons eu de bonnes discussions plus tôt cette année avec toutes les équipes, la FIA et la F1 concernant ces sujets."

"C'est pourquoi le plafond a été ajusté et il a également été précisé par toutes les équipes et du côté de la FIA qu'il n'y a absolument aucune raison, après ces décisions positives dans l'intérêt du sport, qu'il y ait une quelconque infraction à la fin de l'année."

"J'espère simplement que s'il y a une violation, elle se terminera par des pénalités appropriées."

Zak Brown espère de plus lourdes sanctions à l'avenir

Ayant également pris connaissance du verdict de la FIA, Brown a réagi auprès de la BBC. Selon le PDG de McLaren, des sanctions devront être plus lourdes si d'autres écuries venaient à dépasser le plafond budgétaire dans le futur.

"Si l'on veut que la FIA soit la plus efficace et que ses punitions servent de leçon aux autres lorsque les règles sont enfreintes de cette manière, les sanctions doivent être beaucoup plus fortes à l'avenir."

"Nous espérons que les leçons tirées de ce processus permettront à toutes les équipes de bien comprendre les règles afin d'éviter toute infraction à l'avenir."

"Bien que nous soyons heureux de les voir agir, nous espérons que la FIA prendra des mesures plus fortes à l'avenir contre ceux qui enfreignent délibérément les règles,"a-t-il conclu.

Pour quel pilote éprouvez-vous le plus d'intérêt ?

1708 voix
Ontdek het op Google Play