Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Wolff - "Les atteintes à la réputation" vont au-delà de la sanction financière pour Red Bull
WK2022
Madrid veut la F1 mais Domenicali n'est pas encore convaincu
Brown, patron de McLaren, insiste : "Red Bull a triché"
Williams gagne son procès contre ROKiT et reçoit 30 millions d'euros
Russell : Ma défaite à Sakhir en 2020 ? "Une bénédiction !"
Aston Martin confirme : la marque ne deviendra pas motoriste en 2026
Leclerc prévient : Je serai "plus dur" en piste avec Verstappen en 2023
Le Portugal pour remplacer la Chine : réponse dans quelques jours !
Horner clarifie le retour de Ricciardo chez Red Bull
Ricciardo conseille à Piastri de ne pas mettre la barre trop haut en 2023
Rookie en 2023, Sargeant fera des erreurs chez Williams - Capito
Schumacher - "J'ai l'impression d'avoir fait du bon travail"
F1 2023 : Quel circuit devrait remplacer le Grand Prix de Chine ?
Audi se donne les moyens de réussir son arrivée en F1
F1 2023 : Le calendrier des courses confirmées
Wolff - "Les atteintes à la réputation" vont au-delà de la sanction financière pour Red Bull

Wolff - "Les atteintes à la réputation" vont au-delà de la sanction financière pour Red Bull

Actualités F1

Wolff - "Les atteintes à la réputation" vont au-delà de la sanction financière pour Red Bull

Wolff - "Les atteintes à la réputation" vont au-delà de la sanction financière pour Red Bull

Le directeur de l'écurie Mercedes, Toto Wolff, a écarté l'idée d'enfreindre le plafond budgétaire de la F1 à l'avenir. Il craint que les "préjudices pour la réputation de l'écurie" ne l'emportent sur toute sanction sportive ou financière.

Red Bull a opté pour un accord de violation acceptée [ABA] avec la FIA après avoir été reconnu coupable d'avoir enfreint le plafond budgétaire de 145 millions de dollars de 2021.

Le nouveau circuit du Tennessee "adorerait" accueillir F1Lire plus

Bien que l'instance dirigeante ait estimé que Red Bull avait agi de bonne foi tout au long du processus, elle lui a infligé une amende de 7 millions de dollars et une réduction de 10 % de son allocation pour les essais aérodynamiques. Une sanction qualifiée de "draconienne" par Christian Horner, le directeur de l'équipe Red Bull.

Quant à savoir si la punition était à la hauteur du méfait, Wolff a déclaré à Sky Sports F1 : "Le plus important pour moi est qu'il y ait une solide gouvernance."

"Ils n'ont pas sourcillé, ils ont simplement suivi la procédure."

"Federico [Lodi, responsable de la réglementation financière de la FIA] et son équipe, Sheila Ann [Rao] et Nicholas [Tombazis], ont été absolument parfaits dans leur évaluation."

"Je sais combien ils ont été rigoureux avec nous tout au long de l'année, c'était un processus difficile."

"Dans l'ensemble, il est bon de voir qu'il y a une pénalité, que nous la jugions trop faible ou trop élevée."

À la question de savoir si la pénalité et l'absence d'action rétrospective valaient la peine de briser le plafond budgétaire à l'avenir, Wolff a répondu : "Je pense que ce que vous voyez au-delà de la pénalité sportive et de l'amende financière, c'est aussi le préjudice de réputation."

Horner dénonce une sanction "extrêmement draconienne" de la part de la FIALire plus

"Dans un monde de transparence et de bonne gouvernance, ce n'est tout simplement plus d'actualité."

"En matière de conformité, quelle que soit l'équipe, vous êtes responsable de la représentation de votre marque, de vos employés, de vos sponsors."

"C'est pourquoi, pour nous, ce ne serait pas une affaire commerciale", a conclu le directeur de la firme allemande.

Ontdek het op Google Play