Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Verstappen et Hamilton décrochent un nouveau record - Stats du GP des États-Unis
WK2022
Russell dévoile le principal avantage qu'il a sur Norris
Domenicali apporte son soutien à Binotto, après son départ de Ferrari
Wolff sur les difficultés rencontrées par Mercedes en 2022 - "Un mal nécessaire"
Hamilton exige une "véritable étude" concernant l'absence des femmes en F1
Steiner va publier un livre sur les coulisses de la F1 - "Surviving to Drive"
Sargeant dévoile le numéro avec lequel il roulera en F1
Hülkenberg livre son verdict sur les différences entre Aston Martin et Haas
Horner demande à Red Bull de ne pas se reposer sur ses lauriers en 2023
Wolff explique toute l'étendue du déficit de Mercedes en 2022
Norris souligne la réalisation "exceptionnelle" de McLaren
Un milliardaire hongkongais veut entrer en F1
Les numéros des pilotes confirmés pour la saison 2023
Mike Krack : Aston Martin doit passer un cap en 2023
Mercedes rend un vibrant hommage à Niki Lauda
Verstappen et Hamilton décrochent un nouveau record - Stats du GP des États-Unis

Verstappen et Hamilton décrochent un nouveau record - Stats du GP des États-Unis

Actualités F1

Verstappen et Hamilton décrochent un nouveau record - Stats du GP des États-Unis

Verstappen et Hamilton décrochent un nouveau record - Stats du GP des États-Unis

Max Verstappen a remporté le Grand Prix des États-Unis après un arrêt au stand catastrophique. Le pilote batave égale Michael Schumacher et Sebastian Vettel au nombre de victoires sur une saison.

Avec une affluence record de 440 000 spectateurs sur l'ensemble du week-end, le circuit des Amériques a fait le plein, profitant d'une course à rebondissements.

Après un week-end palpitant, GPFans vous présente les meilleures statistiques et les faits marquants du Grand Prix des États-Unis.

Verstappen chasseur de records

Verstappen a remporté son 13e succès de la saison, égalant le record du plus grand nombre de victoires en une saison établi par Michael Schumacher [2004] et Sebastian Vettel [2013].

Le Néerlandais est le premier pilote depuis Alan Jones - à Long Beach et Las Vegas en 1981 - à remporter deux courses américaines la même année.

Fin d'une ère, début d'une autre ?

Red Bull a décroché son cinquième titre de champion des constructeurs en F1, le premier depuis 2013, mettant ainsi fin à l'ère de domination de Mercedes.

L'équipe basée à Milton Keynes a maintenant terminé premier ou deuxième lors de 18 courses consécutives, un nouveau record.

Il s'agit de la huitième victoire consécutive de Red Bull, qui n'est plus qu'à une courte distance de sa meilleure série de neuf victoires successives, établie en 2013.

Le record personnel pour Leclerc et la malchance de Sainz

Leclerc est monté sur un podium pour la cinquième course consécutive, la meilleure série de podiums de sa carrière.

C'est la première fois que Leclerc termine dans le top trois après être parti plus bas que la septième place sur la grille.

Son coéquipier Carlos Sainz a subi son troisième abandon sur le premier tour cette année et le deuxième consécutifs.

L'Espagnol n'a pas réussi à marquer de points sur le sol américain pour la première fois de sa carrière.

Le terrain de chasse de Hamilton

Hamilton a figuré sur le podium lors de 10 des 11 Grand Prix des États-Unis auxquels il a participé, dont une victoire à Indianapolis en 2007. Le pilote Mercedes a terminé quatrième en 2013.

Le septuple champion a mené une course pour la cinquième fois cette année. Hamilton a mené un tour à chaque course sur le COTA depuis 2014.

Tsunoda met fin à une mauvaise passe

Yuki Tsunoda a terminé dixième et a récolté des points pour la première fois depuis le GP d'Espagne, il y a 13 courses.

Il pourrait récupérer la neuvième place si l'appel d'Alpine contre une pénalité d'après course pour Fernando Alonso est rejeté.

Pierre Gasly s'est vu infliger deux pénalités distinctes suite à une infraction à la règle de la voiture de sécurité, ce qui l'a écarté des points. Le Français n'a toujours pas marqué de points aux États-Unis.

Bottas en difficulté

Valtteri Bottas a terminé sa course, échoué dans les graviers et compte maintenant dix courses consécutives sans marquer de point. Son dernier point remonte au GP du Canada.

La joie de Vettel en tête de course

Sebastian Vettel a mené une course pour la première fois depuis le GP d'Azerbaïdjan 2021, dépassant ainsi les 3 500 tours menés en F1. Seuls Schumacher et Hamilton en ont accumulé davantage.

Haas marque des points à domicile

Avec une neuvième place, Kevin Magnussen a marqué ses premiers points aux États-Unis depuis sa saison de rookie en 2014. Ce sont les premiers points de Haas lors d'une course à domicile depuis 2016.

La pénalité d'Alonso pourrait le faire remonter en huitième position.

La magie de la première ligne et la voiture de sécurité surprise

Le COTA a accueilli sa 10e course de F1, qui ont toutes été remportées depuis la première ligne.

Le tête-à-queue de Bottas au 16e tour a fait sortir la voiture de sécurité pour la première fois dans un GP américain depuis 2015.

Chaque course américaine de l'ère hybride a connu un minimum de trois abandons.

Verstappen et Hamilton ont terminé un et deux pour la 32e fois, un record qui fait entrer cette paire de pilotes dans l'histoire de la F1.

Ontdek het op Google Play