Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Élu pilote du jour, Vettel a montré qu'il en avait encore sous la pédale

Élu pilote du jour, Vettel a montré qu'il en avait encore sous la pédale

Actualités F1

Élu pilote du jour, Vettel a montré qu'il en avait encore sous la pédale

Élu pilote du jour, Vettel a montré qu'il en avait encore sous la pédale

Sebastian Vettel, pilote Aston Martin a été élu pilote du jour à l’issue du Grand Prix des États-Unis. Un temps leader de la course, le pilote allemand termine finalement à une belle huitième position. Le quadruple champion du monde allemand a montré qu’il en avait encore sous la pédale, lui qui a été l’auteur de plusieurs très belles manœuvres à Austin.

L’écurie de Silverstone avait opté pour une stratégie décalée, ce qui a un temps placé Sebastian Vettel en tête du Grand Prix. Malheureusement pour l’ancien pilote de la Scuderia Ferrari, un mauvais arrêt aux stands lui a fait perdre des places et de précieux points. Le pilote allemand savoure tout de même le fait de terminer dans le top 10, ramenant de beaux points à son écurie.

Le classement des pilotes au terme du Grand Prix des États-UnisLire plus

"Ça aurait été plus simple avec un arrêt normal, on a essayé de remonter après ça. C’était si difficile de faire la différence pour passer. J’ai dû attaquer fort pour prendre l’avantage à des endroits où d’habitude on ne le fait pas. C’était vraiment à la limite, ça apporte plus d’adrénaline et plus de fun. C’est vraiment dommage cet arrêt aux stands, on aurait récupéré plus de points. On prend quand même ce qu’il y a à prendre."

Au terme d’une sublime bataille avec Kevin Magnussen, dans les derniers virages de la course, l’Allemand a franchi la ligne d’arrivée en huitième position. Coutumier du fait après son incroyable duel avec Fernando Alonso au Japon, Vettel montre qu’il a encore de l’énergie à revendre.

"Ça a été serré avec Kevin (Magnussen), il ne restait plus beaucoup de place. Il est resté fair-play, mais ce fut difficile. Dans le virage numéro 12, j’ai été assez prudent, je lui ai laissé de la place, car je ne savais pas d’où il arrivait. Je voulais éviter la collision, mais le dépasser à tout prix. Il ne restait que quelques virages, je savais que ça allait être difficile, il a donc fallu que je le surprenne", a conclu le quadruple champion du monde.

Verstappen - "Tout ce qu’on pouvait faire aujourd’hui, c’était gagner"Lire plus

La F1 nous donne rendez-vous la semaine prochaine sur Autódromo Hermanos Rodríguez, à l’occasion du Grand Prix du Mexique. Sébastian Vettel y disputera l’antépénultième Grand Prix de sa carrière en Formule 1, avant de prendre sa retraite.

Ontdek het op Google Play