Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
GP des États-Unis : Les perspectives de la course
WK2022
Hülkenberg entre dans la phase "hardcore" de sa préparation pour 2023
Horner l'affirme : personne n'est meilleur que Verstappen
Norris : McLaren a mérité de perdre face à Alpine
Hamilton prêt à "s'adapter" à l'agressivité de Verstappen l'an prochain
Button impressionné par Mercedes : "Ils sont 3e et parlent de très mauvais résultat !"
Hill s'attend à ce que Vettel revienne en Formule 1 : "Ce n'étaient pas des adieux"
Gasly revient sur son passage chez Red Bull : "Ce qui devait arriver est arrivé"
Wolff l'affirme : "Huit titres d'affilée, ce n'est plus possible"
Ferrari aurait désigné le successeur de Binotto "au sein de sa propre équipe"
Aston Martin envisage les options d'Alonso
Ocon : "C'est bien qu'Alonso s'en aille" et quitte Alpine
Ces statistiques que vous ne connaissez pas encore à propos de la saison 2022
Verstappen dénonce des messages menaçants : "Je pense que ça va vraiment trop loin"
Ocon rêve de défier Verstappen : "Tout faire pour combler l'écart"
GP des États-Unis : Les perspectives de la course

GP des États-Unis : Les perspectives de la course

Actualités F1

GP des États-Unis : Les perspectives de la course

GP des États-Unis : Les perspectives de la course

Carlos Sainz s’élancera de la pole position au départ du Grand Prix des États-Unis sur le circuit des Amériques. Red Bull décrochera-t-elle un cinquième titre constructeur ? Charles Leclerc réussira-t-il à remonter dans le peloton pour finir sur le podium ? GPfans fait le point sur les perspectives de la course.

Verstappen offrira-t-il le titre à Red Bull ?

Mathématiquement, la Scuderia Ferrari a encore une infime chance de décrocher le titre des constructeurs. Il semble cependant très probable que la firme autrichienne, portée par Verstappen et Perez, remporte un titre qui lui échappe depuis 2013.

Max Verstappen s’élancera de la seconde place sur la grille de départ, alors que Sergio Perez, son coéquipier chez Red Bull, partira de la neuvième position.

Leclerc de nouveau sur le podium ?

Le Monégasque réussira-t-il à monter sur un cinquième podium consécutif ? Auteur du deuxième meilleur temps des qualifications, le pilote de la Scuderia Ferrari a reçu une pénalité de 10 places après avoir changé de moteur et de turbo. De la 12eme place, Charles Leclerc va devoir compter sur le rythme de la F1-75 pour atteindre le podium.

De son côté, Carlos Sainz s’élancera de la pole et devra retenir un Max Verstappen déterminé à remporter la course en hommage à Dietrich Mateschitz, co-fondateur de la marque Red Bull, décédé ce samedi.

Une victoire pour Mercedes en 2022 ?

La firme allemande vit une saison compliquée et peine à exploiter le potentiel de la W13. Cependant, grâce aux pénalités de Charles Leclerc et de Sergio Perez, les pilotes des Flèches d’argent s’élanceront de la troisième et quatrième place sur la grille de départ.

Depuis ses débuts en Formule 1 (en 2007), Lewis Hamilton a toujours remporté au moins une course par saison. Le septuple champion du monde anglais réussira-t-il à se défaire des Ferrari, des Red Bull et de son ambitieux coéquipier ?

Aston Martin et sa folle remontée au championnat ?

Lance Stroll, auteur d’une bonne séance qualificative et bien aidé par les pénalités de ses rivaux, s’élancera de la 5eme place sur la grille de départ, juste derrière les deux Mercedes. Vif sur ses départs, le pilote canadien a aujourd’hui l’occasion de marquer de gros points pour son écurie. Son coéquipier, Sebastian Vettel, s’élancera lui aussi de la zone des points, en dixième position.

La firme de Silverstone, mal embarquée en début de saison, semble retrouver du rythme en cette fin de saison. Elle peut aujourd’hui lorgner sur la sixième place au championnat, occupée par Alfa Romeo. Comptant seulement sept points de retard sur l’écurie de Fred Vasseur, Aston Martin pourrait réaliser un gros coup à Austin.

La lutte McLaren-Alpine

Voilà une bataille qui devrait nous tenir en suspense jusqu’à la fin de saison. Si à un certain moment de la campagne, Alpine semblait bien partie pour sécuriser sa quatrième place au classement des constructeurs, la firme britannique est finalement revenue au contact.

Aujourd’hui, aucune des deux Alpine ne s’élancera du top 10. Malgré de belles promesses lors des essais libres 1 et 2, le rythme s’est effondré le samedi. Qualifiées 17eme et 14eme, les pilotes de l’écurie française auront fort à faire pour remonter dans les points. Du côté de chez McLaren, Lando Norris (sixième) fera tout son possible pour conserver sa position dans le top 10. Daniel Ricciardo prendra place sur la 16eme marque de la grille de départ. Avant l’extinction des feux, seuls 13 petits points séparent les deux équipes.

Ontdek het op Google Play