Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Brundle attaque la FIA : elle a besoin d'un grand nettoyage !
WK2022
Ocon : "C'est bien qu'Alonso s'en aille" et quitte Alpine
Ces statistiques que vous ne connaissez pas encore à propos de la saison 2022
Verstappen dénonce des messages menaçants : "Je pense que ça va vraiment trop loin"
Ocon rêve de défier Verstappen : "Tout faire pour combler l'écart"
Verstappen prêt à se lancer dans une bagarre pour le titre à six !
Mercedes explique l'échec du pari d'Hamilton à Abu Dhabi
Sainz révèle les consignes de Ferrari à Abu Dhabi
Voici l'action de l'année en F1 selon la FIA
Wolff est convaincu que Mercedes évitera la crise connue par Red Bull et Ferrari
L'ouverture de la F1 Arcade retardée
Après 2 saisons difficiles, Ricciardo a eu peur de perdre sa passion pour la F1
Hamilton révèle sa haine à l'encontre de la Mercedes W13
Norris veut monter plus souvent sur le podium en 2023
Hamilton crée un «changement tangible» avec des efforts pour l'égalité
Brundle attaque la FIA : elle a besoin d'un grand nettoyage !

Brundle attaque la FIA : elle a besoin d'un grand nettoyage !

Actualités F1

Brundle attaque la FIA : elle a besoin d'un grand nettoyage !

Brundle attaque la FIA : elle a besoin d'un grand nettoyage !

Martin Brundle a lancé des critiques cinglantes à l'égard de la gestion actuelle de la FIA concernant différents problèmes rencontrés en Formule 1.

À Austin, l'instance dirigeante du sport a annoncé une série de changements, faisant notamment suite aux polémiques liées au récent Grand Prix du Japon, où une grue était apparue en piste alors que les voitures y circulaient toujours.

Les conditions pluvieuses et la présence de l'engin de dépannage ont rappelé des souvenirs douloureux, ceux de l'accident de Jules Bianchi au même endroit en 2014, qui avait fini par lui coûter la vie quelques mois plus tard.

Le couronnement de Max Verstappen, devenu double champion du monde, a également été entaché par la confusion autour de l'attribution des points. La totalité des points ont été attribués - très justement - mais tout le monde, y compris les acteurs de la F1, avaient interprété différemment le règlement.

La FIA abandonne la rotation des directeurs de course en 2022Lire plus

Entre autres décisions, l'application des pénalités sur la grille de départ a été révisée ainsi que les indications techniques concernant la solidité de l'arceau de sécurité, faisant suite à l'effroyable accident de Zhou à Silverstone.

La FIA a également annoncé qu'il n'y aurait plus qu'un seul directeur de course à l'avenir, alors qu'il y en a deux cette année. Et tout ceci est discuté et annoncé au beau milieu de la tempête médiatique et politique concernant le dépassement du cap budgétaire de l'écurie Red Bull.

Bref, la situation est actuellement tendue en Formule 1 et cela en crispe plus d'un. Parmi eux, Martin Brundle, ancien pilote aujourd'hui consultant.

"Je suis vraiment triste à l'idée d'évoquer la situation actuelle", a déclaré Brundle à Sky Sports F1. "Le plafond budgétaire, la grue en piste, le champion qui ignore s'il l'est vraiment, les équipes qui ignorent si la course est finie ou non..."

"Mince, on évoque là des fondamentaux. Il y a notamment un souci avec les règlements : les règles évoluent constamment au fil du temps et cela démontre bien qu'il y a un problème plus profond."

"Nous avons perdu Charlie Whiting [l'ancien directeur de course, avant Michael Masi]. Il avait aidé à rédiger bon nombre de règles et, si cela était parfois critiqué, il y avait une certaine continuité."

"Là, on expérimente au point d'intégrer deux directeurs de course. Mais cela ne fonctionne pas, donc on abandonne. Eduardo Freitas ne sera plus directeur de course."

"En fait, la course, ce qu'il y a de plus fondamental, est devenue confuse. Il est grand temps de simplifier les choses..."

La FIA clarifie les règles de pénalité sur la grille après le GP d'ItalieLire plus

"Toutes les équipes travaillent dans les zones grises des règlements, cela est-ce normal ? Ça ne devrait pas être une question d'interprétation, c'est aberrant. C'est comme pour les points attribués en fonction des distances de course, ou le nombre de tours à parcourir après le délai prévu. Tout cela est juste bien trop complexe."

"Au Japon, nous avons encore constaté à quel point les règlements sont mal rédigés. Il manquait une donnée importante pour comprendre quand la course se terminait et combien de points allaient être attribués. C'est fou."

"Ce qu'il faut ? Un grand ménage ! Remettre du bon sens dans tout cela, c'est ce dont la F1 a besoin. Ce serait la chose la plus intelligente à faire !"

Ontdek het op Google Play