Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Red Bull aurait refusé la proposition de sanction de la FIA !
WK2022
Rosberg révèle avoir envoyé un e-mail d'admiration à Mercedes après Interlagos
Russell dévoile le principal avantage qu'il a sur Norris
Domenicali apporte son soutien à Binotto, après son départ de Ferrari
Wolff sur les difficultés rencontrées par Mercedes en 2022 - "Un mal nécessaire"
Hamilton exige une "véritable étude" concernant l'absence des femmes en F1
Steiner va publier un livre sur les coulisses de la F1 - "Surviving to Drive"
Sargeant dévoile le numéro avec lequel il roulera en F1
Hülkenberg livre son verdict sur les différences entre Aston Martin et Haas
Horner demande à Red Bull de ne pas se reposer sur ses lauriers en 2023
Wolff explique toute l'étendue du déficit de Mercedes en 2022
Norris souligne la réalisation "exceptionnelle" de McLaren
Un milliardaire hongkongais veut entrer en F1
Les numéros des pilotes confirmés pour la saison 2023
Mike Krack : Aston Martin doit passer un cap en 2023
Red Bull aurait refusé la proposition de sanction de la FIA !

Red Bull aurait refusé la proposition de sanction de la FIA !

Actualités F1

Red Bull aurait refusé la proposition de sanction de la FIA !

Red Bull aurait refusé la proposition de sanction de la FIA !

Qu'adviendra-t-il du dépassement budgétaire 2021 de l'écurie Red Bull qui, selon la FIA, a commis une "infraction mineure" ?

La situation semble plus floue que jamais alors que la FIA a proposé une sanction à l'équipe leader du championnat du monde des constructeurs et que celle-ci serait sur le point d'annoncer son refus.

Cela pourrait la mener devant le tribunal où des juges indépendants évalueraient alors la situation.

D'après les informations d'Auto, Motor und Sport, la FIA aurait décidé d'infliger à Red Bull une réduction de 25% du temps passé en soufflerie en vue de la saison 2023. Via Christian Horner, l'équipe aurait refusé cette proposition de sanction.

Plus tôt, la FIA avait annoncé au lendemain du Grand Prix du Japon que Red Bull Racing avait dépassé le plafond budgétaire fixé à 145 millions de dollars la saison dernière.

Il s'agit d'une "infraction mineure", ce qui signifie un dépassement de sept millions et demi de dollars, au maximum. Ce montant se situe probablement autour de deux millions de dollars (1,8, selon les premiers détails révélés).

Proposition de la FIA

La situation s'enlise et, toujours selon Auto, Motor und Sport, ce serait dû au refus de Red Bull, qui saurait depuis une semaine déjà la sanction qui l'attend.

Dans le détail, il s'agirait donc bien d'une réduction de 25% du temps autorisé en soufflerie en plus d'une amende dont le montant n'est pas connu pour l'instant.

La FIA abandonne la rotation des directeurs de course en 2022Lire plus

Depuis le départ de cette affaire, Red Bull réfute les accusations de la FIA et assure qu'elle n'a pas franchi le cap budgétaire prévu. C'est pour cette raison que l'équipe aurait refusé la sanction proposée, même si la FIA semble avoir écarté la possibilité de sanctionner de manière rétroactive - par exemple en retirant des points à l'équipe et à ses pilotes pour les championnats 2021 ou 2022.

Pourquoi la soufflerie

En F1, le règlement mis en place prévoit un "handicap aéro". Cela signifie que plus une équipe finit loin au classement constructeurs, plus elle a le droit d'utiliser du temps en soufflerie. La différence était de 2,5% par position au classement mais est passée à 5% en 2022.

Les champions du monde en titre, Mercedes, ont ainsi droit à 70% du temps autorisé (soit 224 essais en soufflerie), les deuxièmes - Red Bull - à 75%, les troisièmes - Ferrari - à 80%, etc.

Si le temps en soufflerie de l'écurie Red Bull venait à être réduit de 25% en 2023, il ne leur resterait donc plus que 45%, contre 75% à Ferrari et 80% à Mercedes, qui sera troisième en 2022.

Ontdek het op Google Play