Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Pourchaire et ses débuts en F1 - "Ce fut une session incroyable"
WK2022
Le Hungaroring va subir des modifications pour conserver sa place au calendrier
Russell déjà en préparation sur la nouvelle Mercedes
La F1 fournit une mise à jour détaillée sur ses objectifs de durabilité
Di Montezemolo : Ferrari, "une entreprise sans dirigeant"
L'Aston Martin 2023 sera "très différente" de l'AMR22
Sainz : "J'ai dû copier beaucoup de choses" de Leclerc
Helmut Marko "ne voit pas" Perez rivaliser avec Verstappen en 2023
Romain Grosjean : cap sur le WEC et Le Mans en 2024 avec Lamborghini
Ocon "certain" que Mick Schumacher reviendra en F1
Marko : Hamilton est à la "moitié du niveau" de Verstappen
Insolite : Bottas amorce sa transformation capillaire
Piastri évoque les différences de puissance entre Mercedes et Renault
Steiner : le moteur Ferrari 2023, "c'est de la bombe"
Webber : l'arrivée de Hülkenberg donne "une mauvaise image" des jeunes aspirants à la F1
Pourchaire et ses débuts en F1 - "Ce fut une session incroyable"

Pourchaire et ses débuts en F1 - "Ce fut une session incroyable"

Actualités F1

Pourchaire et ses débuts en F1 - "Ce fut une session incroyable"

Pourchaire et ses débuts en F1 - "Ce fut une session incroyable"

Théo Pourchaire a réalisé ses premiers tours de roue, au volant d’une F1 pendant une séance officielle. À Austin, le pilote français a terminé à la 18eme place de la première séance d’essais libres du Grand Prix des États-Unis.

L’actuel second du championnat de Formule 2 a eu la chance de monter à bord d’une Formule 1 lors de la première séance d’essais libres du Grand Prix des États-Unis sur le circuit des Amériques. Au volant de l’Alfa Romeo de Valtteri Bottas, le natif de Grasse a fait ce que l’écurie attendait de lui. L’objectif n’était pas de faire un chrono et malgré un 18eme temps, le français était tout sourire après cette première expérience dans le grand bain de la F1.

La FIA abandonne la rotation des directeurs de course en 2022Lire plus

"Ce fut une session incroyable, la première séance d’essais libres de ma carrière. On a fait un super travail avec l’équipe, j’ai fait un programme dans son entièreté. Tout s’est bien passé, j’ai essayé de pousser les limites même si j’étais un peu loin parfois. Ce n’est pas la performance qui compte, mais d’apprendre comment fonctionne la voiture et de bien trouver mes marques sur le circuit. Le tracé du circuit des Amériques est super compliqué, mais c’est l’un des plus beaux circuits de la planète. Je suis juste super content", a-t-il déclaré au micro de Canal +.

Théo Pourchaire a pu profiter de cette expérience en F1 grâce à une nouvelle règle introduite cette saison en Formule 1. En effet, les écuries doivent réserver deux séances d’essais libres cette année à des pilotes rookies (ayant disputés moins de deux Grand Prix en F1).

"Quand mon ingénieur m’a dit que c’était le dernier tour de la séance, je me suis dit ‘bon celui-là j’en profite un maximum, on ne sait jamais, je n’aurais peut-être pas de sitôt la chance de reprendre le volant d’une F1’… J’ai remercié l’équipe à la radio, car ce fut une opportunité incroyable."

Il y a un monde entre les F1 et les F2, notamment les vitesses de passage dans les virages rapides.

Sainz le plus rapide à Austin alors que Pourchaire débute en F1Lire plus

"J’ai vraiment été impressionné par la gestion du trafic, il y a beaucoup de voitures. Ça vient très rapidement, quand on vous annonce qu’une monoplace est à 5-7 secondes, en deux virages elle est juste derrière nous. Mais je retiens surtout la vitesse de passage dans les virages rapides. C’est vraiment impressionnant, le secteur 1 ici est fantastique, même s’il fait peur parfois", a conclu le pilote français.

Actuellement engagé en F2 avec ART Grand Prix, le jeune pilote ne devrait pas rempiler la saison prochaine et cherche activement une place dans un autre championnat. On espère bien évidemment que le pilote français pourra un jour trouver un baquet de titulaire en F1. S’il va devoir faire l’impasse sur la saison prochaine, 2024 pourrait être l’année de Théo Pourchaire.

Ontdek het op Google Play