Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ferrari testera son moteur 2023 à Austin ; Leclerc pénalisé
WK2022
Madrid veut la F1 mais Domenicali n'est pas encore convaincu
Brown, patron de McLaren, insiste : "Red Bull a triché"
Williams gagne son procès contre ROKiT et reçoit 30 millions d'euros
Russell : Ma défaite à Sakhir en 2020 ? "Une bénédiction !"
Aston Martin confirme : la marque ne deviendra pas motoriste en 2026
Leclerc prévient : Je serai "plus dur" en piste avec Verstappen en 2023
Le Portugal pour remplacer la Chine : réponse dans quelques jours !
Horner clarifie le retour de Ricciardo chez Red Bull
Ricciardo conseille à Piastri de ne pas mettre la barre trop haut en 2023
Rookie en 2023, Sargeant fera des erreurs chez Williams - Capito
Schumacher - "J'ai l'impression d'avoir fait du bon travail"
F1 2023 : Quel circuit devrait remplacer le Grand Prix de Chine ?
Audi se donne les moyens de réussir son arrivée en F1
F1 2023 : Le calendrier des courses confirmées
Ferrari testera son moteur 2023 à Austin ; Leclerc pénalisé

Ferrari testera son moteur 2023 à Austin ; Leclerc pénalisé

Actualités F1

Ferrari testera son moteur 2023 à Austin ; Leclerc pénalisé

Ferrari testera son moteur 2023 à Austin ; Leclerc pénalisé

Charles Leclerc devrait être pénalisé sur la grille du Grand Prix des États-Unis en raison d'un changement de moteur.

Mais le plus intéressant est que cela devrait survenir en raison de l'apport d'une modification sur le moteur Ferrari, qui testerait en prévision de la saison 2023.

Après deux saisons manquées faisant suite à un scandale... moteur en 2019, Ferrari était de retour en haut de la grille cette année. La Scuderia avait d'ailleurs démarré très fort le championnat du monde 2022 mais la suite fut plus compliquée, notamment en raison de problèmes de fiabilité liés à l'unité de puissance.

Ferrari terminera donc logiquement à la deuxième place du championnat du monde des constructeurs derrière Red Bull et, à Maranello, on semble déjà concentré sur la saison prochaine.

Spécification moteur 2023

La branche italienne de Motorsport.com rapporte que Leclerc recevra une pénalité de cinq places sur la grille à Austin ce week-end en raison de l'introduction d'un nouveau moteur.

Mercedes dévoile l'étape nécessaire pour enfin lutter avec Red Bull et FerrariLire plus

Il s'agira de la sixième unité de puissance de la saison pour le Monégasque. Mais, surtout, ce moteur comprendra déjà la spécification 2023. L'objectif de Ferrari est clair : voir si l'équipe est sur la bonne voie pour l'an prochain et éprouver la fiabilité du moteur.

Phase de test

Le gel de la réglementation moteur empêche bien sûr des évolutions notoires, mais l'évolution Ferrari vise notamment à résoudre les problèmes de fiabilité rencontrés en 2022, ce qui est parfaitement autorisé.

Le moteur utilisé à Austin visera à réduire l'usure des pièces les plus importantes de l'unité de puissance. Autrement dit, l'objectif est bel et bien la fiabilité.

De plus, Ferrari aurait appliqué une spécification plus agressive de cartographie moteur. La FIA a approuvé l'introduction de cette unité de puissance 2023 et évoque une "phase de test" qui lui profitera également.

Ontdek het op Google Play