Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Wolff salue le président de la FIA et sa fermeté à l’égard des polémiques en F1
WK2022
Russell : "Nous pourrons nous battre pour le titre" en 2023
Ricciardo : avec Haas et Williams, j'en aurais eu fini avec la F1
Alonso : la victoire de Ocon en Hongrie en 2021, "un accident"
La FIA pourrait raccourcir les zones de DRS en 2023
Bottas prévoit "de bons progrès" pour Alfa Romeo
Alonso : après 2022, j'aurai forcément plus de réussite
Rossi (Alpine) : "Il y aura forcément des problèmes" entre Gasly et Ocon
Grosjean – Haas a eu tort d'écarter Mick Schumacher
Wolff : le contrat d'Hamilton, "un sujet abordé cet hiver"
La manoeuvre de Vettel sur Magnussen à Austin élue meilleur dépassement par les fans
Silverstone procède à des changements pour rapprocher les fans de l'action
Aileron avant controversé de Mercedes : la FIA comble la faille réglementaire
Tost (AlphaTauri) : Russell est supérieur à Hamilton
Les pilotes Ferrari ont dit au revoir à la F1-75
Wolff salue le président de la FIA et sa fermeté à l’égard des polémiques en F1

Wolff salue le président de la FIA et sa fermeté à l’égard des polémiques en F1

Actualités F1

Wolff salue le président de la FIA et sa fermeté à l’égard des polémiques en F1

Wolff salue le président de la FIA et sa fermeté à l’égard des polémiques en F1

Le directeur de l'écurie Mercedes, Toto Wolff, a soutenu le président de la FIA Mohammed Ben Sulayem pour sa gestion des polémiques en F1 depuis son arrivée.

Mohammed Ben Sulayem a pris ses fonctions en décembre de l'année dernière et a été immédiatement chargé de gérer la fin très controversée du Grand Prix d'Abou Dhabi. Max Verstappen avait devancé Lewis Hamilton dans le dernier tour après une période de voiture de sécurité litigieuse.

Alpine déterminé à faire de la querelle Ocon/Gasly une affaire du passéLire plus

Mais depuis lors, d'autres controverses se sont installées, comme la polémique sur les bijoux et les sous-vêtements entre l'instance dirigeante et les pilotes. Plus récemment, c'est la violation du plafond budgétaire de Red Bull qui a fait la une des journaux.

Avec les différentes sagas qui se succèdent, Ben Sulayem a à peine eu la chance de s'installer dans son poste, mais Wolff a félicité le président pour sa solide gouvernance.

"La saison dernière s'est terminée par une grosse controverse qui s'est déroulée au début de son mandat", a déclaré Wolff.

"Ensuite, ce que nous avons vu à partir de ce moment-là, c'est une position ferme sur les différents règlements et je pense que c'est important."

"Il a eu un baptême du feu avec Abou Dhabi et je pense que l'on ne peut pas lui reprocher de ne pas faire respecter les règlements, pour les choses futiles comme pour les plus importantes."

Wolff - La F1 doit "tourner la page" des discussions sur Abou Dhabi

La violation du plafond budgétaire a relancé les discussions sur la finale d'Abou Dhabi de l'année dernière et la possibilité pour la FIA de priver Verstappen de son premier titre.

Mais Wolff estime que le sport doit maintenant se tourner vers l'avenir, ajoutant : "Lorsque ces choses se sont produites, des voix se sont élevées pour dire que cela allait disparaître et laisser la saison commencer, mais c'était juste tellement controversé que c'est encore là."

Ricciardo veut bénéficier de l'énergie "incroyable" du Grand Prix des Etats-UnisLire plus

"Est-ce une bonne chose pour le sport ? Je ne le pense pas. Je pense que nous devons aller de l'avant."

"Il n'y a plus rien que nous puissions faire à ce sujet et c'est ce que nous avons fait parce que vous ne pouvez pas rester ruminer tous les jours", a conclu le directeur de la firme allemande.

Ontdek het op Google Play