Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Perez estime "ne pas être pris au sérieux" en F1 à cause de sa nationalité
WK2022
Madrid veut la F1 mais Domenicali n'est pas encore convaincu
Brown, patron de McLaren, insiste : "Red Bull a triché"
Williams gagne son procès contre ROKiT et reçoit 30 millions d'euros
Russell : Ma défaite à Sakhir en 2020 ? "Une bénédiction !"
Aston Martin confirme : la marque ne deviendra pas motoriste en 2026
Leclerc prévient : Je serai "plus dur" en piste avec Verstappen en 2023
Le Portugal pour remplacer la Chine : réponse dans quelques jours !
Horner clarifie le retour de Ricciardo chez Red Bull
Ricciardo conseille à Piastri de ne pas mettre la barre trop haut en 2023
Rookie en 2023, Sargeant fera des erreurs chez Williams - Capito
Schumacher - "J'ai l'impression d'avoir fait du bon travail"
F1 2023 : Quel circuit devrait remplacer le Grand Prix de Chine ?
Audi se donne les moyens de réussir son arrivée en F1
F1 2023 : Le calendrier des courses confirmées
Perez estime "ne pas être pris au sérieux" en F1 à cause de sa nationalité

Perez estime "ne pas être pris au sérieux" en F1 à cause de sa nationalité

Actualités F1

Perez estime "ne pas être pris au sérieux" en F1 à cause de sa nationalité

Perez estime "ne pas être pris au sérieux" en F1 à cause de sa nationalité

Sergio Perez estime qu'il n'a "pas été pris au sérieux" en F1 en raison de sa nationalité mexicaine.

Sergio Perez, actuellement le seul pilote nord-américain sur la grille, a été mis en doute à certains moments cette année en raison de la marge qui le sépare de son coéquipier Max Verstappen, double champion du monde de F1.

Wolff - "Je n'aimerais pas être à la place des juges de la FIA"Lire plus

À la question de savoir s'il a ressenti des préjugés ou des persécutions à son égard, Perez a répondu : "Non, rien de tel."

"Mais j'ai senti que parfois, vous n'êtes pas pris au sérieux. Parfois, les gens disent 'Eh bien, c'est juste un Mexicain et il est paresseux [à cause de] sa culture' et ainsi de suite."

"C'est comme si, juste parce que vous êtes mexicain, vous n'étiez pas capable de rivaliser avec les meilleurs du monde et c'est ce que j'ai parfois ressenti, surtout les premières années."

"Mais d'un autre côté, c'est toujours agréable de prouver que tout le monde a sa place en F1."

Perez concède les difficultés des pilotes latins

On peut considérer comme acquis qu'aucun pilote ne termine sa carrière en F1 sans traverser une période difficile où les résultats sont difficiles à obtenir.

Mais Perez s'est fait l'écho des commentaires de Fernando Alonso en suggérant que les pilotes latins sont plus rapidement mis sous le feu des projecteurs que leurs homologues européens.

"Chaque fois que vous avez une mauvaise course ou une petite période difficile, comme n'importe quel autre pilote, vous pouvez voir qu'avec les pilotes latins, vous pouvez entendre un peu plus de critiques lorsqu'il n'y a eu que quelques courses. Ce n'est pas comme si une année s'était écoulée", a ajouté Perez.

"Vous voyez avec d'autres pilotes qu'ils ont des problèmes similaires et qu'on en parle à peine."

Verstappen cible un problème en 2022 qui lui aurait coûté le titre en 2021Lire plus

"Parfois, j'ai ressenti cela tout au long de ma carrière et je pense que cela valait la peine de le souligner."

"Mais en même temps, c'est la beauté de notre sport d'avoir cela ensemble avec les médias. Nous sommes un grand sport et en tant que sportif, vous recevez toujours ce genre de motivation d'ici et là. Rien n'est plus important que cela", a conclu le coéquipier de Max Verstappen.

Ontdek het op Google Play