Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Red Bull évoque le "moment décisif" de son histoire : la signature de Newey
WK2022
Ricciardo : avec Haas et Williams, j'en aurais eu fini avec la F1
Alonso : la victoire de Ocon en Hongrie en 2021, "un accident"
La FIA pourrait raccourcir les zones de DRS en 2023
Bottas prévoit "de bons progrès" pour Alfa Romeo
Alonso : après 2022, j'aurai forcément plus de réussite
Rossi (Alpine) : "Il y aura forcément des problèmes" entre Gasly et Ocon
Grosjean – Haas a eu tort d'écarter Mick Schumacher
Wolff : le contrat d'Hamilton, "un sujet abordé cet hiver"
La manoeuvre de Vettel sur Magnussen à Austin élue meilleur dépassement par les fans
Silverstone procède à des changements pour rapprocher les fans de l'action
Aileron avant controversé de Mercedes : la FIA comble la faille réglementaire
Tost (AlphaTauri) : Russell est supérieur à Hamilton
Les pilotes Ferrari ont dit au revoir à la F1-75
Wolff : Hamilton fait désormais partie du management chez Mercedes
Red Bull évoque le "moment décisif" de son histoire : la signature de Newey

Red Bull évoque le "moment décisif" de son histoire : la signature de Newey

Actualités F1

Red Bull évoque le "moment décisif" de son histoire : la signature de Newey

Red Bull évoque le "moment décisif" de son histoire : la signature de Newey

Christian Horner a révélé à quel point la signature d'Adrian Newey chez Red Bull a été un "moment décisif" marquant l'ambition de l'équipe en F1.

Red Bull a rejoint la F1 en 2005 en tant qu'équipe, lorsque l'entreprise de boissons énergisantes a racheté l'écurie Jaguar, sur le déclin.

Après des débuts solides au cours desquels David Coulthard a terminé quatrième lors de la manche d'ouverture de la saison, l'équipe est progressivement rentrée dans le rang.

Mais, désireux de ne pas voir Red Bull se transformer en une équipe de milieu de grille pour de bon, Horner a approché Newey, qui avait déjà à son actif les conceptions gagnantes de six voitures championnes du monde.

"Ce dont j'avais vraiment besoin, c'était d'une direction technique et je me suis dit que j'allais approcher le meilleur, et c'était Adrian Newey", a déclaré Horner, le directeur de l'équipe Red Bull.

"Adrian avait eu une carrière incroyable chez Williams et McLaren et cela faisait un moment que McLaren stagnait alors. J'ai eu la sensation qu'il y avait une fenêtre d'opportunité."

Red Bull explique l'échec Porsche : Oui, nous avions peur de la bureaucratieLire plus

"Je me suis assuré de rencontrer Adrian et d'établir une relation de confiance avec lui et son épouse d'alors. C'est ainsi que j'ai réussi à le convaincre de rejoindre l'équipe."

"Ce fut un moment décisif parce que, tout à coup, les gens se sont réveillés et ont pensé : "Wow ! Si Adrian Newey est prêt à aller là-bas, c'est qu'il y voit un potentiel".

"Cela a alors galvanisé l'équipe technique car Adrian est l'ingénieur le plus déterminé que j'ai jamais rencontré. Si Adrian décidait quelque chose, c'était directement écouté et suivi."

"Cela a ensuite donné un sens au bureau d'études et cela m'a permis d'attirer plus de talents pour compléter ce qui était déjà là."

La "culture du blâme" de Jaguar

De nombreuses équipes de F1 modernes prétendent appliquer une "culture du non-blâme" au sein de leur fonctionnement, Red Bull compris.

Mais Horner a révélé que c'était aux antipodes de l'atmosphère qu'il avait découverte le premier jour, au sein de l'ancienne équipe Jaguar.

"Il y avait cette culture du blâme au sein de l'entreprise. La direction blâmait l'aéro, l'aéro blâmait la soufflerie, la R&D [recherche et développement] blâmait la production, et l'équipe de course fut blâmée par tout le monde."

"Il n'y avait pas de sens de la responsabilité collective... Il a fallu démêler tout ça et trouver des solutions efficaces. La base de l'équipe n'a pas vraiment changé par rapport à ce qui avait été sous-performant chez Jaguar, mais nous avons mis en place un leadership clair au sein d'une structure établie et nous avons inculqué une nouvelle culture."

Ontdek het op Google Play