Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Perez sur Leclerc : "Je savais que je devais le pousser à la faute"
WK2022
Insolite : Le top 5 des plus belles moustaches de la F1
Norris : "Non, la McLaren n'a pas été développée pour moi"
Wolff : "trop de verre brisée" avec Binotto pour le faire venir chez Mercedes
La livrée de l'Audi de Formule 1 déjà disponible dans F1 22
Les évènements sportifs les plus suivis en Europe
La Formule 1, un des sports les plus appréciés au monde
La Formule 1 confirme le lieu de ses six courses sprints pour 2023
Coulthard : celui qui prétend que Verstappen doit tout à sa voiture est "un idiot"
La Turquie également sur les rangs pour remplacer le Grand Prix de Chine
Horner : Ricciardo a fait "quelque chose de stupide"
Wolff : La F1 "ne peut plus cacher les choses" au Moyen-Orient
Le Hungaroring va subir des modifications pour conserver sa place au calendrier
Russell déjà en préparation sur la nouvelle Mercedes
La F1 fournit une mise à jour détaillée sur ses objectifs de durabilité
Perez sur Leclerc : "Je savais que je devais le pousser à la faute"

Perez sur Leclerc : "Je savais que je devais le pousser à la faute"

Actualités F1

Perez sur Leclerc : "Je savais que je devais le pousser à la faute"

Perez sur Leclerc : "Je savais que je devais le pousser à la faute"

Le pilote Red Bull a expliqué comment il a voulu mettre la pression sur Charles Leclerc lors de leur bataille pour la deuxième place dans les derniers tours du Grand Prix du Japon.

Sergio Perez a longuement évolué en solitaire à la troisième place durant le Grand Prix du Japon, laissant son équipier Max Verstappen en tête et la Ferrari de Charles Leclerc s'envoler aux deux premières places.

Max Verstappen double champion du monde comme...Lire plus

Mais, en fin de course, Leclerc a vu ses performances chuter avec des pneus intermédiaires prématurément usés, et Perez en a profité pour revenir sur le Monégasque en vue de l'arrivée.

Après avoir longuement défendu sa position, Leclerc finissait par tirer tout droit à la chicane dans le dernier tour, à quelques centaines de mètres de l'arrivée. S'il reprenait la piste devant Perez, le pilote Ferrari était finalement pénalisé de cinq secondes, perdant sa deuxième place au profit du pilote Red Bull.

Une pénalité qui permettait en outre à Max Verstappen d'être sacré champion du monde pour la deuxième fois consécutive.

A l'issue de la course, Perez est revenu sur son duel avec la Ferrari. "C'était une belle bataille. Je pense que c'était vraiment délicat de doubler sans DRS."

"Je voyais qu'il gérait bien sa course [et] ses pneus. Mais une fois [que ses pneus s'étaient détériorés], les choses étaient plus difficiles pour lui. Donc je savais que le seul moyen de l'avoir était de le pousser à commettre une erreur."

"Vers la fin, je pensais qu'il restait un tour de plus, donc quand il est sorti, j'ai pensé que ça allait être l'occasion, mais ça ne s'est pas produit. [Au final] nous avons réussi à obtenir un bon résultat pour l'équipe et un superbe doublé."

Ontdek het op Google Play