Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Pour Alpine, le Grand Prix du Japon a été arrêté un tour trop tôt par la direction de course
WK2022
Norris : "Non, la McLaren n'a pas été développée pour moi"
Wolff : "trop de verre brisée" avec Binotto pour le faire venir chez Mercedes
La livrée de l'Audi de Formule 1 déjà disponible dans F1 22
Les évènements sportifs les plus suivis en Europe
La Formule 1, un des sports les plus appréciés au monde
La Formule 1 confirme le lieu de ses six courses sprints pour 2023
Coulthard : celui qui prétend que Verstappen doit tout à sa voiture est "un idiot"
La Turquie également sur les rangs pour remplacer le Grand Prix de Chine
Horner : Ricciardo a fait "quelque chose de stupide"
Wolff : La F1 "ne peut plus cacher les choses" au Moyen-Orient
Le Hungaroring va subir des modifications pour conserver sa place au calendrier
Russell déjà en préparation sur la nouvelle Mercedes
La F1 fournit une mise à jour détaillée sur ses objectifs de durabilité
Di Montezemolo : Ferrari, "une entreprise sans dirigeant"
Pour Alpine, le Grand Prix du Japon a été arrêté un tour trop tôt par la direction de course

Pour Alpine, le Grand Prix du Japon a été arrêté un tour trop tôt par la direction de course

Actualités F1

Pour Alpine, le Grand Prix du Japon a été arrêté un tour trop tôt par la direction de course

Pour Alpine, le Grand Prix du Japon a été arrêté un tour trop tôt par la direction de course

L'arrivée du Grand Prix du Japon a été notamment marquée par le finish entre Sebastian Vettel (Aston Martin) et Fernando Alonso (Alpine) passant côte à côté la ligne, le pilote allemand conservant la sixième place pour quelques millièmes de seconde devant l'Espagnol.

Une fin de course disputée dans la confusion, les pilotes et les équipes n'étant pas sûrs du nombre de tours à boucler, alors que la fin de l'épreuve était liée au chrono, une course de F1 devant se disputer dans une fenêtre de trois heures à partir du moment où le départ est donné.

Les pilotes soutiennent Gasly après sa sanction à SuzukaLire plus

Mais, si le départ du Grand Prix du Japon a été donné à l'heure, une longue interruption sous drapeau rouge s'en est suivie après le premier tour disputé sous des trombes d'eau.

Alors que les trois heures de battements approchaient, Vettel a notamment ralenti dans le dernier tour, qu'il pensait être un tour de décélération, avant de comprendre son erreur et de reprendre son rythme. Mais ses errements avaient permis à Alonso de revenir dans ses roues.

Mais Alain Permane, le directeur de l'équipe Alpine, estime lui que le Grand Prix du Japon devait compter un tour de plus que ce qui a été défini par la direction de course.

"Il y avait encore cinq secondes au chrono. C'est pourquoi il [Verstappen] aurait dû terminer le tour", a argumenté Permane, cité par Motorsport-Total.com.

"Sur la base de nos systèmes, qui sont liés à ceux de la FIA, j'étais sûr que Max entamait le dernier tour quand il a franchi la ligne."

Alain Permane estime ainsi que le drapeau aurait dû être agité au 29e tour, et non pas au 28e tour comme ce qui s'est produit dimanche.

Si cela avait été le cas, il est également probable que Fernando Alonso ait eu la possibilité de dépasser Sebastian Vettel pour le compte de la sixième place. Mais il est également possible que Esteban Ocon ait dû céder sa quatrième place à Lewis Hamilton dans ce dernier tour, après avoir contenu les assauts du pilote Mercedes pendant plusieurs tours.

Ontdek het op Google Play