Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Vettel se félicite d'un "méga résultat" pour couronner un "week-end de rêve"
WK2022
Vasseur à la tête de l'équipe Ferrari : une annonce avant Noël ?
Insolite : Le top 5 des plus belles moustaches de la F1
Norris : "Non, la McLaren n'a pas été développée pour moi"
Wolff : "trop de verre brisée" avec Binotto pour le faire venir chez Mercedes
La livrée de l'Audi de Formule 1 déjà disponible dans F1 22
Les évènements sportifs les plus suivis en Europe
La Formule 1, un des sports les plus appréciés au monde
La Formule 1 confirme le lieu de ses six courses sprints pour 2023
Coulthard : celui qui prétend que Verstappen doit tout à sa voiture est "un idiot"
La Turquie également sur les rangs pour remplacer le Grand Prix de Chine
Horner : Ricciardo a fait "quelque chose de stupide"
Wolff : La F1 "ne peut plus cacher les choses" au Moyen-Orient
Le Hungaroring va subir des modifications pour conserver sa place au calendrier
Russell déjà en préparation sur la nouvelle Mercedes
Vettel se félicite d'un "méga résultat" pour couronner un "week-end de rêve"

Vettel se félicite d'un "méga résultat" pour couronner un "week-end de rêve"

Actualités F1

Vettel se félicite d'un "méga résultat" pour couronner un "week-end de rêve"

Vettel se félicite d'un "méga résultat" pour couronner un "week-end de rêve"

Sebastian Vettel a qualifié son dernier Grand Prix du Japon de " super résultat " qui a couronné "un week-end de rêve ".

Sebastian Vettel est parti de la neuvième place et a terminé à une remarquable sixième place pour Aston Martin. Cependant, ce n'est qu'une petite partie de l'histoire, étant donné ce qui s'est passé entre-temps pour le quadruple champion de F1.

Albon et la pluie lors du GP - "La pire situation que j'ai connue en F1"Lire plus

Avant la course, le quadruple champion de F1 avait clairement indiqué que Suzuka était son circuit favori. Le pilote de 35 ans a reçu une pluie de vœux et de cadeaux de la part des fans.

Toutefois, la course de Vettel a commencé de manière désastreuse, avec un tête-à-queue dans le premier virage suite à un contact avec Fernando Alonso. Il a alors été relégué à l'arrière du peloton.

La période de drapeau rouge peu de temps après a permis à Aston Martin de se reprendre. Après deux heures d'interruption, et une course sprint de 28 tours, Vettel s'est classé sixième au passage du drapeau à damier.

"Évidemment, c'est dommage que nous n'ayons eu que la moitié d'une course, mais au moins les gens dans les tribunes ont pu voir la course", a déclaré Vettel.

"Nous attendions le redémarrage sur le sec, mais j'imagine que cela a dû être plutôt désagréable de rester assis dehors dans la pluie pendant deux heures."

"J'ai pris un très bon premier départ, mais j'ai ensuite percuté une autre voiture au premier virage. Je ne pouvais vraiment rien voir. Je ne suis pas sûr, peut-être que j'ai fait de l'aquaplaning ou que j'ai fait une erreur, mais j'ai perdu toutes les positions que j'avais gagnées et je suis reparti dernier."

"Lorsque la course a redémarré, nous avons pris la bonne décision de rentrer immédiatement aux stands pour les intermédiaires. C'était un super arrêt, puis j'ai poussé comme un fou et j'ai réussi à passer la plupart du peloton."

"C'est un week-end de rêve. Pour nous, marquer huit points est un méga-résultat."

"Je suis triste d'avoir participé à ma dernière course ici, mais c'était un week-end merveilleux, à tous les fantastiques fans de Suzuka, je ne peux que dire 'Merci'".

Aston Martin vise la sixième place au classement des constructeurs

Le directeur de l'écurie Aston Martin, Mike Krack, a également reconnu l'importance du timing de l'arrêt au stand de Vettel. Cet arrêt a permis à son équipe de revenir à sept points d'Alfa Romeo, sixième au classement des constructeurs.

"Une fois que la course a enfin commencé, c'était une grande course, même si elle n'a pas été longue", a déclaré Krack.

Les écuries de F1 sont responsables du fiasco de l’attribution des points - SeidlLire plus

"Mais l'essentiel est qu'elle a fourni un excellent divertissement pour les fans japonais, toujours enthousiastes qui ont bravé le temps humide pour remplir les tribunes. Les téléspectateurs du monde entier sont restés rivés à leur poste de télévision malgré la longue interruption de l'action sur la piste."

"Du point de vue d'Aston Martin, nous avons obtenu notre deuxième sixième place consécutive, grâce à un excellent pilotage de Sebastian, facilité par un bon choix stratégique de monter des inters si tôt après le redémarrage et un superbe arrêt aux stands qui lui a permis de sortir de la voie des stands devant [Nicholas] Latifi", a conclu l'ingénieur.

Ontdek het op Google Play