Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Albon et la pluie lors du GP - "La pire situation que j'ai connue en F1"
WK2022
Mercedes explique l'échec du pari d'Hamilton à Abu Dhabi
Sainz révèle les consignes de Ferrari à Abu Dhabi
Voici l'action de l'année en F1 selon la FIA
Wolff est convaincu que Mercedes évitera la crise connue par Red Bull et Ferrari
L'ouverture de la F1 Arcade retardée
Après 2 saisons difficiles, Ricciardo a eu peur de perdre sa passion pour la F1
Hamilton révèle sa haine à l'encontre de la Mercedes W13
Norris veut monter plus souvent sur le podium en 2023
Hamilton crée un «changement tangible» avec des efforts pour l'égalité
Hülkenberg révèle le déclic qui a provoqué son envie de revenir en F1
Steiner - "Mick Schumacher ne pouvait pas nous faire grandir"
Le départ de Binotto de chez Ferrari, une question d'heures ?
Perez affirme que Gasly a eu de la chance d'échapper à une pénalité à Abu Dhabi
La F1 prolonge son contrat avec Porsche jusqu'en 2030
Albon et la pluie lors du GP - "La pire situation que j'ai connue en F1"

Albon et la pluie lors du GP - "La pire situation que j'ai connue en F1"

Actualités F1

Albon et la pluie lors du GP - "La pire situation que j'ai connue en F1"

Albon et la pluie lors du GP - "La pire situation que j'ai connue en F1"

Alex Albon a révélé le degré de dangerosité des conditions dans lesquelles les pilotes de F1 ont pris le départ du Grand Prix du Japon.

Comme Carlos Sainz (Ferrari), Albon a été victime du premier tour du premier départ de la course. Le drapeau rouge a ensuite été déployé pendant deux heures avant une course sprint qui a duré 28 tours.

Les écuries de F1 sont responsables du fiasco de l’attribution des points - SeidlLire plus

Le pilote Williams a été impliqué dans un incident mineur peu après le départ. Son radiateur a été endommagé, ce qui l'a contraint à abandonner immédiatement.

Cependant, Albon a critiqué le fait que la course ait été autorisée à démarrer. La quantité d'eau sur la piste a créé des conditions de course très périlleuses pour les pilotes.

"J'ai pris un très bon départ et j'en étais très content, mais la visibilité était si mauvaise que je ne pouvais pas voir la voiture à côté de moi, je ne pouvais même pas voir la piste !"

"J'ai eu un léger contact avec Kevin et là où nous nous sommes heurtés, il a touché le radiateur. Nous avons perdu la pression d'eau et ça fuyait, nous avons donc dû arrêter la voiture".

Red Bull répond à la FIA et se dit "surprise et déçue"Lire plus

"C'était extrêmement dangereux et tellement mauvais en termes de visibilité. En fait, c'est la pire situation que j'ai connue dans ma carrière jusqu'à présent."

"Nous roulons à plus de 200 km/h par ce temps et, quoi que vous voyiez sur les caméras externes ou embarquées, c'est cent fois pire depuis le cockpit", a conclu le pilote Williams en marge du GP du Japon.

Ontdek het op Google Play