Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Jos Verstappen a douté des chances de titre de son fils en 2022
WK2022
Ricciardo : avec Haas et Williams, j'en aurais eu fini avec la F1
Alonso : la victoire de Ocon en Hongrie en 2021, "un accident"
La FIA pourrait raccourcir les zones de DRS en 2023
Bottas prévoit "de bons progrès" pour Alfa Romeo
Alonso : après 2022, j'aurai forcément plus de réussite
Rossi (Alpine) : "Il y aura forcément des problèmes" entre Gasly et Ocon
Grosjean – Haas a eu tort d'écarter Mick Schumacher
Wolff : le contrat d'Hamilton, "un sujet abordé cet hiver"
La manoeuvre de Vettel sur Magnussen à Austin élue meilleur dépassement par les fans
Silverstone procède à des changements pour rapprocher les fans de l'action
Aileron avant controversé de Mercedes : la FIA comble la faille réglementaire
Tost (AlphaTauri) : Russell est supérieur à Hamilton
Les pilotes Ferrari ont dit au revoir à la F1-75
Wolff : Hamilton fait désormais partie du management chez Mercedes
Jos Verstappen a douté des chances de titre de son fils en 2022

Jos Verstappen a douté des chances de titre de son fils en 2022

Actualités F1

Jos Verstappen a douté des chances de titre de son fils en 2022

Jos Verstappen a douté des chances de titre de son fils en 2022

Ce dimanche, Jos Verstappen a assisté au sacre de son fils, désormais double champion du monde de Formule 1. Cependant, le père de Max Verstappen reconnaît qu'il a douté des chances de titre de son fils après un début de saison difficile.

Max Verstappen réalise une saison particulièrement aboutie en Formule 1. Le calendrier compte encore quatre courses, mais le championnat a déjà tourné en faveur du Néerlandais. Le pilote de l'écurie Red Bull a déjà remporté douze des dix-huit Grand Prix auxquels il a participé, et il est tout en lice pour battre un autre record impressionnant en Formule 1.

Budget cap - La FIA rendra son verdict dans l'après midiLire plus

En Effet, lors de la saison 2004, Michael Schumacher a réussi à remporter treize courses en une saison, un exploit égalé en 2013 par Sebastian Vettel. Max Verstappen lui-même a déjà indiqué que cette statistique était son prochain objectif pour les week-ends de course restants.

Un début de saison catastrophique

Pourtant, il y a quelques mois, les choses étaient bien différentes et plutôt mal embarquées pour le champion du monde en titre. Dimanche 10 avril, trois courses s'étaient déjà tenues et le pilote hollandais comptait déjà deux abandons.

Red Bull rencontrait des problèmes de fiabilité avec sa RB18. L'écurie et Max Verstappen déploraient un lourd retard de points face à Ferrari et Charles Leclerc aux championnats constructeurs et pilotes. Le retournement de situation ne s'est toutefois pas fait attendre. Le Batave a remporté chacune des trois courses suivantes à Imola, Miami et Barcelone, après quoi la situation semblait déjà bien différente pour la firme autrichienne et son pilote.

Monaco, le retour aux affaires de Verstappen ?

Selon Jos, la grande différence par rapport à l'année dernière est que Max dispose désormais d'une meilleure voiture :

"Je pense aussi que la pression est moins forte, parce qu'il est déjà devenu champion du monde une fois", fait-il écho à De Telegraaf. "Je dois dire que j'ai douté en début d'année, après ces deux abandons à Bahreïn et en Australie".

Russell et double arrêt de Mercedes - " La pire décision que nous ayons prise"Lire plus

L'ancien pilote de F1 a poursuivi : "Pour moi, le tournant a été le Grand Prix de Monaco. Ce week-end, où il s'est énervé sur la façon dont tout se passait, lui a fait quelque chose", a conclu le père du double champion du monde hollandais.

Ontdek het op Google Play