Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Verstappen champion du monde si…
WK2022
Russell : "Nous pourrons nous battre pour le titre" en 2023
Ricciardo : avec Haas et Williams, j'en aurais eu fini avec la F1
Alonso : la victoire de Ocon en Hongrie en 2021, "un accident"
La FIA pourrait raccourcir les zones de DRS en 2023
Bottas prévoit "de bons progrès" pour Alfa Romeo
Alonso : après 2022, j'aurai forcément plus de réussite
Rossi (Alpine) : "Il y aura forcément des problèmes" entre Gasly et Ocon
Grosjean – Haas a eu tort d'écarter Mick Schumacher
Wolff : le contrat d'Hamilton, "un sujet abordé cet hiver"
La manoeuvre de Vettel sur Magnussen à Austin élue meilleur dépassement par les fans
Silverstone procède à des changements pour rapprocher les fans de l'action
Aileron avant controversé de Mercedes : la FIA comble la faille réglementaire
Tost (AlphaTauri) : Russell est supérieur à Hamilton
Les pilotes Ferrari ont dit au revoir à la F1-75
Verstappen champion du monde si…

Verstappen champion du monde si…

Actualités F1

Verstappen champion du monde si…

Verstappen champion du monde si…

Le pilote néerlandais dispose d'une nouvelle balle de match ce week-end à Suzuka…

Max Verstappen pouvait déjà être sacré champion du monde dès le week-end dernier à Singapour, mais il lui fallait pour cela s'imposer impérativement, et le pilote Red Bull n'a guère connu la réussite dans la cité asiatique, où il a terminé au septième rang.

Leclerc après la journée du vendredi : "Le feeling est bon"Lire plus

Le champion du monde en titre a encore davantage les cartes en main ce week-end à Suzuka, alors qu'il ne restera plus que quatre courses – Austin, Mexique, Brésil et Abu Dhabi – après cette étape nipponne.

Avant Suzuka, Verstappen compte ainsi 104 points d'avance sur Charles Leclerc, et 106 unités sur son équipier Sergio Perez, récent vainqueur à Singapour. Il faudrait ainsi que le Néerlandais quitte le Japon avec 112 points d'avance pour être définitivement hors de portée de ses rivaux, et s'assurer un deuxième titre mondial.

Les hypothèses :

Avec une victoire et le meilleur tour en course, Max Verstappen n'aura pas de question à se poser : il sera automatiquement sacré, quel que soit le résultat de Leclerc et Perez.

S'il gagne, mais sans le record du tour en course, Leclerc ne devra pas faire mieux que la troisième place.

S'il termine deuxième, et qu'il signe le meilleur tour, cela pourra lui suffire pour être titré, si Leclerc ne fait pas mieux que 5e, et que Perez ne termine pas mieux que 4e. Deuxième, mais sans meilleur tour, il sera sacré si Leclerc ne fait pas mieux que cinquième, et Perez pas mieux que 4e (sans le meilleur tour en course).

En cas de troisième place, avec le meilleur tour, il décrochera la couronne mondiale si Leclerc ne fait pas mieux que 6e, et Perez pas mieux que 5e. Sur la dernière marche du podium, mais sans meilleur tour, il devra espérer que Leclerc ne fasse pas mieux que 7e, et Perez pas mieux que 6e.

Même hors du podium, Verstappen pourra être sacré champion du monde ce week-end à Suzuka, mais il lui faudra "seulement" espérer marquer huit points de plus que Leclerc, et six de plus que Perez.

Dans le cas contraire, l'échéance sera à nouveau reportée à la prochaine manche du championnat, le 23 octobre lors du Grand Prix des Etats-Unis, à Austin (Texas).

Ontdek het op Google Play