Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Schumacher révèle un ensemble de facteurs à l'origine de son crash
WK2022
Russell : "Nous pourrons nous battre pour le titre" en 2023
Ricciardo : avec Haas et Williams, j'en aurais eu fini avec la F1
Alonso : la victoire de Ocon en Hongrie en 2021, "un accident"
La FIA pourrait raccourcir les zones de DRS en 2023
Bottas prévoit "de bons progrès" pour Alfa Romeo
Alonso : après 2022, j'aurai forcément plus de réussite
Rossi (Alpine) : "Il y aura forcément des problèmes" entre Gasly et Ocon
Grosjean – Haas a eu tort d'écarter Mick Schumacher
Wolff : le contrat d'Hamilton, "un sujet abordé cet hiver"
La manoeuvre de Vettel sur Magnussen à Austin élue meilleur dépassement par les fans
Silverstone procède à des changements pour rapprocher les fans de l'action
Aileron avant controversé de Mercedes : la FIA comble la faille réglementaire
Tost (AlphaTauri) : Russell est supérieur à Hamilton
Les pilotes Ferrari ont dit au revoir à la F1-75
Schumacher révèle un ensemble de facteurs à l'origine de son crash

Schumacher révèle un ensemble de facteurs à l'origine de son crash

Actualités F1

Schumacher révèle un ensemble de facteurs à l'origine de son crash

Schumacher révèle un ensemble de facteurs à l'origine de son crash

Mick Schumacher a reconnu qu'une multitude de facteurs ont contribué à sa sortie de piste en toute fin de la première séance d'essais libres du Grand Prix du Japon.

L'Allemand s'est classé septième lors de la première heure d'essai - il n'a été privé de la quatrième place que par le trafic sur la piste lotes de son rapide - alors que Haas faisait valoir ses performances sur le mouillé à Suzuka.

Hamilton nostalgique après une journée "grise" à SuzukaLire plus

Mais après que les fortes pluies aient retenu tous les pilotes, à l'exception des Alfa Romeo, dans les garages pendant les 10 dernières minutes, les pilotes ont repris la piste à la fin de la séance. Ils se sont retrouvés sur la ligne droite principale pour une série de simulation de départ.

Après s'être élancé, Schumacher a parcouru le premier secteur avant de partir en tête-à-queue dans les barrières du virage Dunlop à grande vitesse. Il a accusé l'aquaplaning d'être à l'origine de l'incident.

À la question de savoir si la baisse de température des pneus due au fait d'être arrêté sur la grille a joué un rôle dans l'accident, Schumacher a répondu : "Bien sûr, ce n'était pas génial de perdre de la température à ce moment-là de la séance."

"Mais je pense que c'est plutôt dû au fait que nous avions une voiture devant nous, qui projetait beaucoup d'embruns. Par conséquent, je ne voyais pas vraiment où placer la voiture."

"En plus de cela, nous étions sur un mode dans lequel nous avons essayé d'apprendre autant que possible pour être en mesure d'avoir tous les bons réglages pour la course."

Schumacher - Les dommages au châssis sont "réparables"

L'Allemand a été forcé à rester au garage lors de la deuxième séance. Il a manqué 90 minutes d'essais alors que ses mécaniciens effectuaient un changement de châssis.

Le châssis original de la VF-22 s'est fissuré après que le pneu avant soit entré en contact avec le flanc de la voiture.

Les vérifications techniques n'ayant lieu qu'une fois par jour, l'équipe n'a pas eu l'occasion de ramener Schumacher sur la piste.

Verstappen : "Honda n'est jamais vraiment parti"Lire plus

Sur la question de savoir si le châssis était irréparable, Schumacher a insisté : "Il est réparable."

"C'est juste quelque chose que nous ne pouvons pas vérifier ici sur place, donc il doit retourner chez Dallara", a conclu le coéquipier de Kevin Magnussen.

Ontdek het op Google Play