Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ferrari estime que la gestion des infractions au plafond budgétaire est "un test vital" pour la F1
WK2022
Russell : "Nous pourrons nous battre pour le titre" en 2023
Ricciardo : avec Haas et Williams, j'en aurais eu fini avec la F1
Alonso : la victoire de Ocon en Hongrie en 2021, "un accident"
La FIA pourrait raccourcir les zones de DRS en 2023
Bottas prévoit "de bons progrès" pour Alfa Romeo
Alonso : après 2022, j'aurai forcément plus de réussite
Rossi (Alpine) : "Il y aura forcément des problèmes" entre Gasly et Ocon
Grosjean – Haas a eu tort d'écarter Mick Schumacher
Wolff : le contrat d'Hamilton, "un sujet abordé cet hiver"
La manoeuvre de Vettel sur Magnussen à Austin élue meilleur dépassement par les fans
Silverstone procède à des changements pour rapprocher les fans de l'action
Aileron avant controversé de Mercedes : la FIA comble la faille réglementaire
Tost (AlphaTauri) : Russell est supérieur à Hamilton
Les pilotes Ferrari ont dit au revoir à la F1-75
Ferrari estime que la gestion des infractions au plafond budgétaire est "un test vital" pour la F1

Ferrari estime que la gestion des infractions au plafond budgétaire est "un test vital" pour la F1

Actualités F1

Ferrari estime que la gestion des infractions au plafond budgétaire est "un test vital" pour la F1

Ferrari estime que la gestion des infractions au plafond budgétaire est "un test vital" pour la F1

Alors que l'on semblait s'acheminer vers une fin de saison plutôt tranquille chez Red Bull, avec le titre annoncé pour Max Verstappen, les suspicions de dépassement du plafond budgétaire de l'équipe de Milton Keynes en 2021 agite le monde de la F1 depuis Singapour alors qu'une autre équipe, Aston Martin, est également dans le viseur pour les mêmes faits.

Le plafond budgétaire a été introduit en 2021 et fixé à 145 millions de dollars, le plafond ayant ensuite été abaissé à 140 millions de dollars pour la saison actuelle.

Aston Martin "surprise" face à un prétendu dépassement du plafond budgétaireLire plus

Mais des rapports révélés lors du week-end du Grand Prix de Singapour ont évoqué un dépassement du plafond l'an passé par deux équipes, Red Bull et Aston Martin.

Si les conclusions définitives ne sont pas encore connues, de nombreux observateurs attendent désormais de connaître la mesure des sanctions imposées à ces deux équipes par la FIA, si les faits étaient avérés.

Si la sanction est trop sévère, elle pourrait semer le trouble en F1, mais la sanction est trop légère, elle mettrait en péril la viabilité même du règlement financier, comme l'estime Laurent Mekies, le directeur de course de chez Ferrari.

"C’est un test vital pour le plafonnement des coûts", a déclaré Mekies. "Si nous ne passons pas ce test, la partie est probablement terminée car les implications sont énormes."

Insistant sur le fait qu’il était trop tôt pour spéculer sur les ramifications potentielles, Mekies a expliqué : "Je sais que c’est [les pénalités potentielles] ce que les gens qui suivent la F1 veulent [entendre]. Je respecte cela."

"Mais nous sommes beaucoup trop tôt dans le processus, et l'aspect le plus important est de savoir s'il y eu une infraction."

"Ce qui est crucial, c’est que la FIA applique pleinement les règles telles qu’elles sont écrites maintenant et après, les pénalités sont une autre question."

Ontdek het op Google Play