Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Horner fait toujours planer la menace d'une plainte pour diffamation
WK2022
Russell : "Nous pourrons nous battre pour le titre" en 2023
Ricciardo : avec Haas et Williams, j'en aurais eu fini avec la F1
Alonso : la victoire de Ocon en Hongrie en 2021, "un accident"
La FIA pourrait raccourcir les zones de DRS en 2023
Bottas prévoit "de bons progrès" pour Alfa Romeo
Alonso : après 2022, j'aurai forcément plus de réussite
Rossi (Alpine) : "Il y aura forcément des problèmes" entre Gasly et Ocon
Grosjean – Haas a eu tort d'écarter Mick Schumacher
Wolff : le contrat d'Hamilton, "un sujet abordé cet hiver"
La manoeuvre de Vettel sur Magnussen à Austin élue meilleur dépassement par les fans
Silverstone procède à des changements pour rapprocher les fans de l'action
Aileron avant controversé de Mercedes : la FIA comble la faille réglementaire
Tost (AlphaTauri) : Russell est supérieur à Hamilton
Les pilotes Ferrari ont dit au revoir à la F1-75
Horner fait toujours planer la menace d'une plainte pour diffamation

Horner fait toujours planer la menace d'une plainte pour diffamation

Actualités F1

Horner fait toujours planer la menace d'une plainte pour diffamation

Horner fait toujours planer la menace d'une plainte pour diffamation

Christian Horner a insisté sur le fait que les résultats de l'audit financier de la FIA ne sont pas inquiétants et qu'il est "absolument confiant" dans le dossier soumis par Red Bull.

Le week-end du Grand Prix de Singapour a débuté par un drame politique en dehors de la piste. En effet, Ferrari et Mercedes, en particulier, se sont attaquées à Red Bull en raison d'une rumeur selon laquelle l'écurie aurait dépassé le plafond budgétaire fixé en 2021.

"Impossible de dépasser" la F1 doit-t-elle revoir la conception des circuits ?Lire plus

Aston Martin aurait également dépassé le plafond de 145 millions de dollars, bien qu'il ne s'agisse que d'une infraction mineure [moins de cinq pour cent].

Le directeur de l'équipe Red Bull, Christian Horner, a fermement nié toute allégation d'acte répréhensible et s'est montré très critique envers les patrons de ses rivaux pour leurs commentaires à l'encontre de l'équipe basée à Milton Keynes.

À la question de savoir s'il était nerveux à l'idée de la publication des certificats de conformité avant le Grand Prix du Japon, l'Anglais a répondu par la négative : "Non, je suis absolument confiant dans notre dossier."

"Il est évident qu'il a été soumis à un examen et qu'il a été signé en mars par nos auditeurs, qui sont parmi les meilleurs."

"Nous pensons que nous sommes confortablement dans les limites du plafond. Donc la FIA suit son processus et nous espérons, cette semaine, entendre - pas seulement nous, mais toutes les équipes - quel est le résultat de cette enquête."

Horner - La menace d'une action en justice plane toujours

Suite aux remarques du directeur de l'équipe Mercedes, Toto Wolff, et du directeur sportif de Ferrari, Laurent Mekies, Horner a laissé entendre qu'une action en justice pourrait être engagée. La nature diffamatoire de ces commentaires pourrait être invoquée si ses homologues ne retiraient pas leurs allégations.

Sur la question de savoir si cette menace est toujours d'actualité, Horner a déclaré : "Ce que j'ai dit est absolument valable. Nous allons examiner toutes nos options."

Schumacher - "Toto Wolff est un mauvais perdant"Lire plus

"Il est totalement inacceptable de faire une allégation totalement infondée et sur la base de quelles connaissances ? Quelle est la source de cette information ?"

"Il s'agit d'une information confidentielle entre les équipes et la FIA. Je n'ai aucune idée du contenu des dossiers des autres écuries. D'où vient donc cette information ?" a conclu le directeur de la firme autrichienne.

Ontdek het op Google Play