Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Leclerc a préféré assurer la seconde place derrière Perez

Leclerc a préféré assurer la seconde place derrière Perez

Actualités F1

Leclerc a préféré assurer la seconde place derrière Perez

Leclerc a préféré assurer la seconde place derrière Perez

Charles Leclerc a reconnu avoir "payé cher" ses erreurs au Grand Prix de Singapour, erreurs qui lui ont coûté la victoire. Le pilote Ferrari a dû se contenter de la deuxième place derrière Sergio Perez et sa Red Bull.

Le pilote Ferrari a signé sa neuvième pole position de l'année, mais pour la septième fois, il n'a pas pu la convertir en victoire.

Verstappen - "C'est juste un week-end très frustrant"Lire plus

Le Monégasque a été dépassé au premier virage par Perez, qui a ensuite résisté à la pression de deux périodes de sécurité, trois VSC, des conditions changeantes et les attaques du Monégasque en fin de course.

"Chaque course a un parfum différent, mais la frustration est là, évidemment", a déclaré Leclerc.

"Le rythme était vraiment bon. Malheureusement, nous avons pris un mauvais départ et à partir de ce moment-là, nous étions un peu sur la défensive."

"J'ai essayé de mettre pas mal de pression sur Checo [Perez], mais ensuite vous surchauffez les pneus assez rapidement, et vous baissez un peu en régime."

"Donc c'était très difficile de toujours rester dans la boîte de vitesse de Checo. Mais la performance était là."

Lorsqu'il s'est finalement arrêté pour monter des pneus slick, Leclerc a bloqué ses freins et manqué de quelques centimètres son emplacement. Cette erreur lui a coûté quelques précieuses secondes.

Bien qu'une période de voiture de sécurité peu après a annulé cette erreur, le jeune homme de 24 ans a perdu du temps après le redémarrage en faisant patiner ses roues arrière, perdant du terrain sur Perez.

"J'ai été assez surpris parce que dès que j'ai perdu le DRS, je pense que c'était exactement au moment où les pneus de Checo ont commencé à fonctionner correctement et, malheureusement, je n'ai pas pu le suivre", a concédé Leclerc.

"Avant cela, tout était vraiment à la limite, avec l'air sale dans des conditions comme celles-ci, la moindre erreur se paie cher et j'ai fait [quelques] erreur".

"J'essayais juste d'être aussi proche que possible parce que je devais faire le dépassement sur la ligne droite. Je ne pouvais pas vraiment aller dans la zone de freinage et freiner plus tard parce que je ne savais pas vraiment comment était la piste à l'intérieur. Je ne voulais pas prendre ce risque."

Ferrari et Mercedes : Le dépassement de budget de Red Bull "n'est pas mineur" !Lire plus

"J'ai eu un tour où j'étais vraiment proche et j'ai vraiment pensé à aller à l'intérieur et à freiner plus tard, mais pour moi, ça n'en valait pas la peine."

"Donc j'attendais juste la bonne opportunité. Cela n'est malheureusement pas arrivé", a conclu le pilote de la Scuderia Ferrari.

Ontdek het op Google Play