Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Impuissant, Leclerc perd et aggrave encore son ratio pole positions - victoires
WK2022
Alonso : après 2022, j'aurai forcément plus de réussite
Rossi (Alpine) : "Il y aura forcément des problèmes" entre Gasly et Ocon
Grosjean – Haas a eu tort d'écarter Mick Schumacher
Wolff : le contrat d'Hamilton, "un sujet abordé cet hiver"
La manoeuvre de Vettel sur Magnussen à Austin élue meilleur dépassement par les fans
Silverstone procède à des changements pour rapprocher les fans de l'action
Aileron avant controversé de Mercedes : la FIA comble la faille réglementaire
Tost (AlphaTauri) : Russell est supérieur à Hamilton
Les pilotes Ferrari ont dit au revoir à la F1-75
Wolff : Hamilton fait désormais partie du management chez Mercedes
Verstappen, toujours pas fan des courses sprints
La FIA abandonne l'obligation de vaccination COVID en 2023
Le Grand Prix des Pays-Bas à Zandvoort prolongé jusqu'en 2025
Vasseur à la tête de l'équipe Ferrari : une annonce avant Noël ?
Impuissant, Leclerc perd et aggrave encore son ratio pole positions - victoires

Impuissant, Leclerc perd et aggrave encore son ratio pole positions - victoires

Actualités F1

Impuissant, Leclerc perd et aggrave encore son ratio pole positions - victoires

Impuissant, Leclerc perd et aggrave encore son ratio pole positions - victoires

Charles Leclerc a de nouveau échoué alors qu'il était en pole position du Grand Prix de Singapour de Formule 1.

18 pole positions pour seulement 5 victoires : le ratio pole positions - victoires n'est décidément pas à l'avantage de Leclerc, qui n'a pas pu concrétiser ce dimanche à Singapour.

Comme en 2019, lors de la dernière édition en date du Grand Prix avant ce dimanche, le pilote Ferrari s'est élancé en tête mais est arrivé deuxième sous le drapeau à damier.

Cette fois, il a dû subir la loi de la Red Bull de Sergio Pérez, le vainqueur du jour.

Tout ou presque s'est joué au départ puisque le Mexicain a immédiat pris le meilleur sur le Monégasque, qui confirme avoir été victime de patinage.

"Cette course a démarré du mauvais pied pour moi et je n'ai jamais pu inverser la tendance" a déclaré Leclerc après l'arrivée, visiblement éprouvé par cette longue course.

"Oui, j'ai eu un peu de patinage au départ."

Avec Pérez vainqueur et Leclerc deuxième, le résultat de la course a empêché Max Verstappen de déjà célébrer son futur titre mondial, ce dont Leclerc disait ne pas se préoccuper avant la course.

Leclerc n'est pas concentré sur Verstappen : "Il sera quand même titré"Lire plus

Après ce départ quelque peu loupé, Leclerc a maintenu la pression sur Pérez avant d'être proche de l'attaquer à l'abord de la fin de course.

Mais, après une tentative manquée, la Red Bull s'est de nouveau envolée et le pilote Ferrari n'a plus été en mesure de revenir.

"Ce fut une course très difficile, une bonne nuit de sommeil sera bien utile puis ce sera parti pour le Japon" a conclu un Leclerc à la fois marqué et pragmatique.

Au classement du championnat du monde, Leclerc ne possède plus que 2 points d'avance sur Pérez dans la course au titre de vice-champion. Verstappen, lui, devrait sans doute glaner les points manquants pour le titre à Suzuka, dans une semaine.

Ontdek het op Google Play