Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Impuissant, Leclerc perd et aggrave encore son ratio pole positions - victoires
WK2022
Rosberg révèle avoir envoyé un e-mail d'admiration à Mercedes après Interlagos
Russell dévoile le principal avantage qu'il a sur Norris
Domenicali apporte son soutien à Binotto, après son départ de Ferrari
Wolff sur les difficultés rencontrées par Mercedes en 2022 - "Un mal nécessaire"
Hamilton exige une "véritable étude" concernant l'absence des femmes en F1
Steiner va publier un livre sur les coulisses de la F1 - "Surviving to Drive"
Sargeant dévoile le numéro avec lequel il roulera en F1
Hülkenberg livre son verdict sur les différences entre Aston Martin et Haas
Horner demande à Red Bull de ne pas se reposer sur ses lauriers en 2023
Wolff explique toute l'étendue du déficit de Mercedes en 2022
Norris souligne la réalisation "exceptionnelle" de McLaren
Un milliardaire hongkongais veut entrer en F1
Les numéros des pilotes confirmés pour la saison 2023
Mike Krack : Aston Martin doit passer un cap en 2023
Impuissant, Leclerc perd et aggrave encore son ratio pole positions - victoires

Impuissant, Leclerc perd et aggrave encore son ratio pole positions - victoires

Actualités F1

Impuissant, Leclerc perd et aggrave encore son ratio pole positions - victoires

Impuissant, Leclerc perd et aggrave encore son ratio pole positions - victoires

Charles Leclerc a de nouveau échoué alors qu'il était en pole position du Grand Prix de Singapour de Formule 1.

18 pole positions pour seulement 5 victoires : le ratio pole positions - victoires n'est décidément pas à l'avantage de Leclerc, qui n'a pas pu concrétiser ce dimanche à Singapour.

Comme en 2019, lors de la dernière édition en date du Grand Prix avant ce dimanche, le pilote Ferrari s'est élancé en tête mais est arrivé deuxième sous le drapeau à damier.

Cette fois, il a dû subir la loi de la Red Bull de Sergio Pérez, le vainqueur du jour.

Tout ou presque s'est joué au départ puisque le Mexicain a immédiat pris le meilleur sur le Monégasque, qui confirme avoir été victime de patinage.

"Cette course a démarré du mauvais pied pour moi et je n'ai jamais pu inverser la tendance" a déclaré Leclerc après l'arrivée, visiblement éprouvé par cette longue course.

"Oui, j'ai eu un peu de patinage au départ."

Avec Pérez vainqueur et Leclerc deuxième, le résultat de la course a empêché Max Verstappen de déjà célébrer son futur titre mondial, ce dont Leclerc disait ne pas se préoccuper avant la course.

Leclerc n'est pas concentré sur Verstappen : "Il sera quand même titré"Lire plus

Après ce départ quelque peu loupé, Leclerc a maintenu la pression sur Pérez avant d'être proche de l'attaquer à l'abord de la fin de course.

Mais, après une tentative manquée, la Red Bull s'est de nouveau envolée et le pilote Ferrari n'a plus été en mesure de revenir.

"Ce fut une course très difficile, une bonne nuit de sommeil sera bien utile puis ce sera parti pour le Japon" a conclu un Leclerc à la fois marqué et pragmatique.

Au classement du championnat du monde, Leclerc ne possède plus que 2 points d'avance sur Pérez dans la course au titre de vice-champion. Verstappen, lui, devrait sans doute glaner les points manquants pour le titre à Suzuka, dans une semaine.

Ontdek het op Google Play