Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Fortunes diverses en qualifications pour les pilotes français à Singapour
WK2022
Norris : "Non, la McLaren n'a pas été développée pour moi"
Wolff : "trop de verre brisée" avec Binotto pour le faire venir chez Mercedes
La livrée de l'Audi de Formule 1 déjà disponible dans F1 22
Les évènements sportifs les plus suivis en Europe
La Formule 1, un des sports les plus appréciés au monde
La Formule 1 confirme le lieu de ses six courses sprints pour 2023
Coulthard : celui qui prétend que Verstappen doit tout à sa voiture est "un idiot"
La Turquie également sur les rangs pour remplacer le Grand Prix de Chine
Horner : Ricciardo a fait "quelque chose de stupide"
Wolff : La F1 "ne peut plus cacher les choses" au Moyen-Orient
Le Hungaroring va subir des modifications pour conserver sa place au calendrier
Russell déjà en préparation sur la nouvelle Mercedes
La F1 fournit une mise à jour détaillée sur ses objectifs de durabilité
Di Montezemolo : Ferrari, "une entreprise sans dirigeant"
Fortunes diverses en qualifications pour les pilotes français à Singapour

Fortunes diverses en qualifications pour les pilotes français à Singapour

Actualités F1

Fortunes diverses en qualifications pour les pilotes français à Singapour

Fortunes diverses en qualifications pour les pilotes français à Singapour

Esteban Ocon et Pierre Gasly s’élanceront respectivement de la 17eme (après la pénalité de Russell) et 7eme sur la grille de départ du Grand Prix de Singapour. Si le pilote AlphaTauri vise de gros points, l’objectif d’Ocon sera d’aller dépasser Daniel Ricciardo.

Esteban Ocon n’a pas eu de chance au cours d’une séance qualificative pluvieuse. Gêné par sa monoplace, le pilote Alpine n’a pas pu suivre le rythme de son coéquipier, Fernando Alonso. L’Espagnol s’élancera lui de la cinquième place sur la grille de départ.

"Il nous a manqué plusieurs choses aujourd'hui", déclare le coéquipier de Fernando Alonso au micro de Canal+. "C'est clair que le problème de freins était la plus grande cause : dans le dernier tour, j'avais la voiture qui tirait énormément à droite sur les freinages, et elle était complètement déconnectée sur la phase de freinage."

Pour le pilote français, les points semblent inatteignables sur la difficile piste de Marina Bay. Cependant, il aura à cœur d’aller dépasser la McLaren de Daniel Ricciardo, pilote de l’écurie rivale d’Alpine au championnat des constructeurs.

"Je pense qu'en ayant fait plusieurs tours, on n'était pas optimum, on n'attaquait pas, on était dans le trafic pour essayer d'avoir la bonne fenêtre de tir au bon moment ; ainsi, quand on a voulu attaquer sur la fin, ce n'était plus bon. Il y a plusieurs choses qui n'ont pas été aujourd'hui. C'est sûr que les points, c'est demain, mais c'est compliqué de doubler ici. Il va se passer des choses en course avec ces nouvelles voitures, car ça se suit pas mal, donc on va essayer de faire au mieux", a conclu le pilote de l’Alpine numéro 31.

Les choses se sont bien mieux passées pour Pierre Gasly. Au volant de son AlphaTauri, le pilote normand est allé décrocher une très belle septième place au volant d’une monoplace qui semblait en difficulté depuis le début du week-end.

"Franchement, c'était cool. Ce n'était pas simple à l'intérieur de la voiture, mais je suis vraiment très satisfait de cette qualif. C'est vrai qu'hier (vendredi), sur le sec, ça ne se présentait pas très bien pour nous sur ce circuit-là. Je pense que les conditions ont clairement joué en notre faveur," a conclu le coéquipier de Yuki Tsunoda.

Ontdek het op Google Play