Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Mercedes pénalisé de 25 000 € d'amende, Hamilton justifie le port du piercing
WK2022
Hülkenberg entre dans la phase "hardcore" de sa préparation pour 2023
Horner l'affirme : personne n'est meilleur que Verstappen
Norris : McLaren a mérité de perdre face à Alpine
Hamilton prêt à "s'adapter" à l'agressivité de Verstappen l'an prochain
Button impressionné par Mercedes : "Ils sont 3e et parlent de très mauvais résultat !"
Hill s'attend à ce que Vettel revienne en Formule 1 : "Ce n'étaient pas des adieux"
Gasly revient sur son passage chez Red Bull : "Ce qui devait arriver est arrivé"
Wolff l'affirme : "Huit titres d'affilée, ce n'est plus possible"
Ferrari aurait désigné le successeur de Binotto "au sein de sa propre équipe"
Aston Martin envisage les options d'Alonso
Ocon : "C'est bien qu'Alonso s'en aille" et quitte Alpine
Ces statistiques que vous ne connaissez pas encore à propos de la saison 2022
Verstappen dénonce des messages menaçants : "Je pense que ça va vraiment trop loin"
Ocon rêve de défier Verstappen : "Tout faire pour combler l'écart"
Mercedes pénalisé de 25 000 € d'amende, Hamilton justifie le port du piercing

Mercedes pénalisé de 25 000 € d'amende, Hamilton justifie le port du piercing

Actualités F1

Mercedes pénalisé de 25 000 € d'amende, Hamilton justifie le port du piercing

Mercedes pénalisé de 25 000 € d'amende, Hamilton justifie le port du piercing

Mercedes a finalement écopé d'une amende de 25 000 € pour avoir manqué à remplir un document stipulant que Lewis Hamilton portait un piercing au nez ce samedi à Singapour.

Les commissaires ont convoqué le septuple champion du monde avant les essais qualificatifs, après que ce dernier ait été aperçu dans sa monoplace avec un piercing au nez. Il a été épargné par une sanction de la FIA qui a compris ses explications.

Mercedes convoqué chez les commissaires après la 3e place d'Hamilton !Lire plus

"Des images diffusées ont montré Hamilton portant un bijou sous la forme d'un piercing corporel (piercing au nez) pendant la séance", ont noté les commissaires dans leur verdict. "Hamilton a admis ce fait mais a expliqué que ses médecins lui avaient conseillé de ne pas l'enlever pour l'instant."

"En réponse à une demande des commissaires, l'équipe a produit des rapports d'un médecin qui ont confirmé l'explication de Hamilton. Les commissaires ont ensuite consulté le délégué médical adjoint de la FIA, le Dr Ian Roberts, qui a vu le rapport médical et s'est rallié à l'opinion qu'il contenait."

"À la lumière des circonstances atténuantes, nous avons décidé de ne prendre aucune mesure supplémentaire."

Hamilton ne cherche pas à défier la FIA

En début de saison, en marge du Grand Prix d'Australie, le directeur de course Niels Wittich avait adressé une note aux écuries, rappelant un point du règlement datant de 2005 concernant le port de bijoux. Hamilton n'est pas le seul à porter des bijoux, mais il est l'un des pilotes le faisant de manière visible depuis de nombreuses années. Lors du GP de Miami, le Britannique s'est présenté en conférence de presse avec quatre montres à son poignet, comme pour adresser un message de défiance envers la FIA.

Depuis lors, il a fait le nécessaire pour respecter la règle de l'instance gouvernante du sport automobile, enlevant systématiquement ses bijoux lorsqu'il entre dans sa monoplace.

"Je n'essaie pas de faire une prise de position", a-t-il déclaré lorsqu'on l'a interrogé sur son piercing.

"En fait, j'ai eu mes bijoux et mon piercing au nez pendant des années. Et évidemment, il y a eu toute cette agitation au début de l'année, mais à l'époque, il était comme soudé pour qu'il ne se détache pas."

"Ils m'ont donné à l'époque, pour de nombreuses courses, une sorte d'exemption jusqu'à ce que je trouve une solution. Je suis allé le faire enlever, j'ai essayé de trouver une solution,de l'enlever et de le remettre à chaque fois."

"Ça s'est infecté à cause de ça. J'ai juste continué avec cette infection. Et j'avais une ampoule de sang. J'avais juste un nez douloureux."

"C'est tout ce que je leur ai dit [aux commissaires] avant les qualifications. Et puis j'y suis retourné et j'ai dû, de façon dégoûtante, faire réparer l'ampoule de sang, donc c'était comme du pus et du sang et tout ça."

Hamilton a gardé son piercing pour des raisons médicales

Le septuple champion du monde a consulté le corps médical pour régler son problème au nez.

"Donc, j'ai mis ça et les deux dernières semaines, ça a commencé à guérir. Et ils [les médecins] m'ont demandé de le garder,"a-t-il poursuivi.

"Donc... c'est fou que nous ayons à parler de quelque chose d'aussi petit. J'enlève tout le reste [quand je monte dans la voiture]. Ouais. À ce stade, je ne m'en soucie pas vraiment pour être honnête."

À la question de savoir si les commissaires acceptaient son explication, Hamilton a répondu : "Je ne sais vraiment pas. Je ne sais vraiment pas, mec."

"J'ai une lettre d'un médecin, j'ai... pfff... j'ai fait de mon mieux."

" Je disais justement à Charles [Leclerc, également présent à la conférence de presse post-qualification] - l'une des excuses qui a été donnée il y a longtemps concernait la chaleur, et si vous êtes dans un feu, et le métal conduit la chaleur."

"Mais notre combinaison est couverte - nous avons nos ceintures, notre fermeture éclair est en métal, la boucle autour de notre casque est en métal... nous avons les fils que nous avons, le métal là-dedans."

"Je ne sais pas. C'est un peu stupide. J'espère qu'ils seront raisonnables. Les commissaires devraient être là pour assurer notre sécurité, le plus important, mais ce n'est pas un problème de sécurité."

Le verdict de la FIA sur la sanction infligée à Mercedes

Bien que les commissaires aient décidé de ne pas sanctionner le pilote Mercedes, ils n'ont pas épargné l'écurie qui s'est trompée dans le remplissage du formulaire d'autosurveillance.

"Avant [la première séance d'essais], l'équipe a soumis un formulaire d'auto-contrôle pour la voiture 44 [Hamilton] par lequel elle déclarait que le pilote respectait l'obligation de ne pas porter de bijoux sous forme de piercing,"ont noté les commissaires. "Cette déclaration était incorrecte dans le cas de Hamilton qui avait un piercing au nez qu'il n'avait pas retiré."

"Le directeur d'équipe a expliqué que l'équipe n'était pas au courant qu'Hamilton portait un piercing. Dans les faits, Hamilton avait retiré le piercing avant la compétition. L'équipe a supposé, sans demander à Hamilton, qu'il avait suivi ou suivrait la même procédure pour cet événement."

"Bien que l'équipe ait accepté que Mercedes ne fût pas au courant du piercing du nez d'Hamilton, ils lui ont infligé une amende pour avoir fourni des informations incorrectes."

"Les commissaires acceptent que l'erreur dans la déclaration dans ce cas, ne fût pas intentionnelle ou délibérée. Mais elle ne se serait pas produite si l'équipe s'était renseignée auprès d'Hamilton avant de remplir et de soumettre la déclaration."

Ontdek het op Google Play