Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Hill s’attend à voir les pilotes de F1 souffrir à Singapour
WK2022
Russell : "Nous pourrons nous battre pour le titre" en 2023
Ricciardo : avec Haas et Williams, j'en aurais eu fini avec la F1
Alonso : la victoire de Ocon en Hongrie en 2021, "un accident"
La FIA pourrait raccourcir les zones de DRS en 2023
Bottas prévoit "de bons progrès" pour Alfa Romeo
Alonso : après 2022, j'aurai forcément plus de réussite
Rossi (Alpine) : "Il y aura forcément des problèmes" entre Gasly et Ocon
Grosjean – Haas a eu tort d'écarter Mick Schumacher
Wolff : le contrat d'Hamilton, "un sujet abordé cet hiver"
La manoeuvre de Vettel sur Magnussen à Austin élue meilleur dépassement par les fans
Silverstone procède à des changements pour rapprocher les fans de l'action
Aileron avant controversé de Mercedes : la FIA comble la faille réglementaire
Tost (AlphaTauri) : Russell est supérieur à Hamilton
Les pilotes Ferrari ont dit au revoir à la F1-75
Hill s’attend à voir les pilotes de F1 souffrir à Singapour

Hill s’attend à voir les pilotes de F1 souffrir à Singapour

Actualités F1

Hill s’attend à voir les pilotes de F1 souffrir à Singapour

Hill s’attend à voir les pilotes de F1 souffrir à Singapour

Damon Hill a déclaré que le Grand Prix de Singapour est deux fois plus difficile que celui de Monaco. Les pilotes et les écuries s'y rendent ce week-end pour y disputer la 17eme manche du championnat de Formule 1 2022.

La course qui se déroule sur la piste de Marina Bay est souvent l'une des plus longues du calendrier de la F1. Les voitures de sécurité poussent souvent l'événement jusqu'à sa limite des deux heures.

Alpine : Alonso reste "pleinement engagé"Lire plus

Après avoir pris en compte les niveaux de chaleur et d'humidité dans l'équation, Hill a déclaré au podcast F1 Nation : "C'est Monaco fois deux."

"C'est vraiment un grand défi pour les pilotes parce que s'ils sont coincés derrière une voiture, ils se frustrent."

"Même s'ils ont une voiture plus rapide, c'est très difficile de doubler. Vous avez le DRS, mais il n'y a pas vraiment de ligne droite assez longue."

"Il faut vraiment faire un coup audacieux à l'intérieur d'un virage pour dépasser la monoplace qui vous précède. Ici, les pilotes peuvent rapidement d'agacer et perdre leur concentration. Quand on est déshydraté et qu'on a chaud, on devient un peu irritable", a ajouté l'ancien pilote de Formule 1.

Singapour, un test physique pour les pilotes

La F1 a radicalement changé depuis sa dernière visite à Singapour. Les voitures sont désormais beaucoup moins tolérantes aux bosses et aux bordures. Les suspensions sont plus rigides pour générer une force d'appui grâce à la technologie de l'effet de sol.

"C'est beaucoup plus physique maintenant. Ces voitures sont beaucoup plus physiques qu'il y a deux ans," ajoute Hill.

Verstappen ne pense pas au titre à Singapour : "Je veux juste un week-end positif"Lire plus

"Je pense qu'elles peuvent pousser le pneu un peu plus fort qu'avant, donc ils vont être plus sollicités. Je pense qu'ils vont subir."

"C'est vraiment un classique des temps modernes. Cette course a connu un grand succès ces dernières années", a conclu le Britannique.

Ontdek het op Google Play