Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Voici pourquoi l'Afrique du Sud n'est pas au calendrier 2023
WK2022
Horner répond à la folle rumeur de son passage chez Ferrari
Vettel révèle avoir des plans "ennuyeux" pour sa retraite
Alonso : Le potentiel et le talent chez Aston Martin sont exceptionnels
Wolff a vu sa peur devenir réalité en 2022 : "Nous avons commis une grave erreur"
Häkkinen : Verstappen ne dominera plus en 2023, il y aura des surprises !
Un milliardaire de Hong Kong veut rejoindre la F1 avec une nouvelle équipe : "Je comprends la réticence"
Les meilleurs films et documentaires de sport automobile de tous les temps
Patrick Tambay, ancien pilote de F1, est décédé à l'âge de 73 ans
Rosberg : Ricciardo ? On en parlait comme du futur champion il y a 2 ans à peine...
Les casques les plus particuliers de la saison 2022 de F1
Alonso révèle quand il pourrait quitter la F1 : "Je veux gagner Le Mans et le Dakar"
Ces moments où Leclerc a perdu le championnat 2022
Alpine définit ses attentes par rapport à Gasly
Madrid veut la F1 mais Domenicali n'est pas encore convaincu
Voici pourquoi l'Afrique du Sud n'est pas au calendrier 2023

Voici pourquoi l'Afrique du Sud n'est pas au calendrier 2023

Actualités F1

Voici pourquoi l'Afrique du Sud n'est pas au calendrier 2023

Voici pourquoi l'Afrique du Sud n'est pas au calendrier 2023

Mais les espoirs sont réels de revoir l'Afrique au calendrier de la F1 dès 2024.

Le président de Motorsport South Africa (MSA) a expliqué pourquoi les discussions entre la société organisatrice du Grand Prix d'Afrique du Sud et la Formule 1 (FOM) n'ont pas abouti en vue de la saison en 2023.

Durant l'été, il a beaucoup été question du probable futur retour de l'Afrique du Sud au calendrier de la Formule 1.

Finalement, il n'en sera rien pour 2023, ce qui a notamment permis au Grand Prix de Belgique de disposer d'un sursis avant de tenter de parvenir à un accord pour la suite.

Si Lewis Hamilton a expliqué qu'il travaillait toujours en étroite collaboration avec le PDG de la F1, Stefano Domenicali, afin que la F1 retourne en Afrique, les discussions ont échoué en vue de 2023 et la raison en est désormais connue.

"La raison pour laquelle l'événement n'aura pas lieu en 2023 est que le promoteur local n'a pas été en mesure de respecter les garanties financières exigées par la Formule 1" a déclaré Anton Roux, président de MSA.

Hamilton veut courir en Afrique tant qu'il est en F1Lire plus

"La F1, la FIA, la MSA ou encore le gouvernement ne sont pas responsables de cette situation. Il s'agit uniquement du promoteur du Grand Prix. Nous allons à présent le remplacer et le but est d'être présent au calendrier 2024."

Roux souligne aussi les avantages que la discipline aura à retourner en Afrique du Sud, et inversement.

"Nous sommes dans le même fuseau horaire que les Européens, ce qui constitue un bel avantage. Pour l'audience, c'est aussi très bon, cela correspond à ce qui existe de mieux."

"La venue de la F1 nous aidera à inspirer les plus jeunes avec de nouveaux héros sportifs se produisant chez nous. Nos enfants doivent pouvoir s'identifier à des grands pilotes comme Lewis Hamilton ou Max Verstappen."

Ontdek het op Google Play