Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Voici pourquoi l'Afrique du Sud n'est pas au calendrier 2023
WK2022
Aston Martin envisage les options d'Alonso
Ocon : "C'est bien qu'Alonso s'en aille" et quitte Alpine
Ces statistiques que vous ne connaissez pas encore à propos de la saison 2022
Verstappen dénonce des messages menaçants : "Je pense que ça va vraiment trop loin"
Ocon rêve de défier Verstappen : "Tout faire pour combler l'écart"
Verstappen prêt à se lancer dans une bagarre pour le titre à six !
Mercedes explique l'échec du pari d'Hamilton à Abu Dhabi
Sainz révèle les consignes de Ferrari à Abu Dhabi
Voici l'action de l'année en F1 selon la FIA
Wolff est convaincu que Mercedes évitera la crise connue par Red Bull et Ferrari
L'ouverture de la F1 Arcade retardée
Après 2 saisons difficiles, Ricciardo a eu peur de perdre sa passion pour la F1
Hamilton révèle sa haine à l'encontre de la Mercedes W13
Norris veut monter plus souvent sur le podium en 2023
Voici pourquoi l'Afrique du Sud n'est pas au calendrier 2023

Voici pourquoi l'Afrique du Sud n'est pas au calendrier 2023

Actualités F1

Voici pourquoi l'Afrique du Sud n'est pas au calendrier 2023

Voici pourquoi l'Afrique du Sud n'est pas au calendrier 2023

Mais les espoirs sont réels de revoir l'Afrique au calendrier de la F1 dès 2024.

Le président de Motorsport South Africa (MSA) a expliqué pourquoi les discussions entre la société organisatrice du Grand Prix d'Afrique du Sud et la Formule 1 (FOM) n'ont pas abouti en vue de la saison en 2023.

Durant l'été, il a beaucoup été question du probable futur retour de l'Afrique du Sud au calendrier de la Formule 1.

Finalement, il n'en sera rien pour 2023, ce qui a notamment permis au Grand Prix de Belgique de disposer d'un sursis avant de tenter de parvenir à un accord pour la suite.

Si Lewis Hamilton a expliqué qu'il travaillait toujours en étroite collaboration avec le PDG de la F1, Stefano Domenicali, afin que la F1 retourne en Afrique, les discussions ont échoué en vue de 2023 et la raison en est désormais connue.

"La raison pour laquelle l'événement n'aura pas lieu en 2023 est que le promoteur local n'a pas été en mesure de respecter les garanties financières exigées par la Formule 1" a déclaré Anton Roux, président de MSA.

Hamilton veut courir en Afrique tant qu'il est en F1Lire plus

"La F1, la FIA, la MSA ou encore le gouvernement ne sont pas responsables de cette situation. Il s'agit uniquement du promoteur du Grand Prix. Nous allons à présent le remplacer et le but est d'être présent au calendrier 2024."

Roux souligne aussi les avantages que la discipline aura à retourner en Afrique du Sud, et inversement.

"Nous sommes dans le même fuseau horaire que les Européens, ce qui constitue un bel avantage. Pour l'audience, c'est aussi très bon, cela correspond à ce qui existe de mieux."

"La venue de la F1 nous aidera à inspirer les plus jeunes avec de nouveaux héros sportifs se produisant chez nous. Nos enfants doivent pouvoir s'identifier à des grands pilotes comme Lewis Hamilton ou Max Verstappen."

Ontdek het op Google Play