Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ferrari doit faire comme moi avec Todt : recruter en dehors de la F1 - Montezemolo
WK2022
Brawn prend sa retraite et regardera la F1 depuis son canapé
Hill pense savoir pourquoi Haas a libéré Schumacher de son contrat
Steiner casse internet en faisant un coup de pub pour Haas
Le tracé du GP d'Arabie Saoudite modifié après des discussions FIA - pilotes
Verstappen livre un verdict accablant sur les circuits urbains
Ross Brawn à la tête de la Scuderia Ferrari en 2023 ?
Hamilton "époustouflé par la remontée de ses pilotes" et du titre en Extrême E
McLaren répond à la rumeur Porsche
Horner encourage Vettel à prendre la direction d'une écurie de F1
Schumacher répond à l'intérêt de Mercedes : "C'est agréable d'entendre Toto"
Hülkenberg entre dans la phase "hardcore" de sa préparation pour 2023
Horner l'affirme : personne n'est meilleur que Verstappen
Norris : McLaren a mérité de perdre face à Alpine
Hamilton prêt à "s'adapter" à l'agressivité de Verstappen l'an prochain
Ferrari doit faire comme moi avec Todt : recruter en dehors de la F1 - Montezemolo

Ferrari doit faire comme moi avec Todt : recruter en dehors de la F1 - Montezemolo

Actualités F1

Ferrari doit faire comme moi avec Todt : recruter en dehors de la F1 - Montezemolo

Ferrari doit faire comme moi avec Todt : recruter en dehors de la F1 - Montezemolo

L'ancien président du cheval cabré donne son avis sur la situation actuelle de la Scuderia Ferrari.

Faut-il changer une ou plusieurs personnes chez Ferrari afin que l'équipe italienne puisse à nouveau décrocher des titres mondiaux ?

La question est régulièrement posée en 2022, tandis que les talents de dirigeant de Mattia Binotto sont souvent remis en cause.

Mais qui pourrait bien le remplacer à la tête de l'équipe la plus mythique de la F1 ?

Selon Luca di Montezemolo, le président actuel de la marque, John Elkann, devrait prendre exemple sur la façon dont il avait procédé dans les années 1990.

À l'époque, l'Italien avait scruter en dehors de la F1 afin de recruter Jean Todt, qui connaissait déjà le succès dans un rôle de meneur d'hommes.

"Faut-il changer le directeur de l’équipe ? Qui suis-je pour le dire ?" a commenté di Montezemolo. "Ferrari est comme le drapeau italien, un monument national. Avant de faire venir Jean Todt à Maranello en 1993, j’avais longuement réfléchi à ce choix..."

Ferrari va enquêter sur son déficit de rythme face aux Red BullLire plus

"Dans les médias, cela avait provoqué un immense cirque. Tout le monde a vu le résultat. Donc aujourd'hui, si je cherchais un nouveau patron, je regarderais en dehors de la Formule 1."

"Cependant, si vous observez ce que font Red Bull Racing ou Mercedes, le problème ne sera pas résolu. Nous devons nous réinventer, créer une nouvelle dynamique. Ferrari a construit une voiture extrêmement compétitive. Une personne seule ne gagne pas le titre. La Formule 1 est un sport d’équipe."

"Mattia Binotto est assez intelligent pour toujours protéger son équipe. Il prend les balles pour les siens. Vous devez comprendre les erreurs et ensuite les effacer. Je crois qu'il est un excellent directeur technique, mais diriger le département course de Ferrari est différent. La F1 est quelque chose de très spécial."

"Le fait d’être un bon manager ne garantit pas le succès dans ce sport. Vous avez besoin de passion et de dévouement. Vous devez être présent jour et nuit. Vous devez être très politique dans votre approche pour soutenir votre équipe. Vous devez être fort et garder votre équipe soudée."

Ontdek het op Google Play