Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Alguersuari cauchemarde encore d'Helmut Marko
WK2022
Madrid veut la F1 mais Domenicali n'est pas encore convaincu
Brown, patron de McLaren, insiste : "Red Bull a triché"
Williams gagne son procès contre ROKiT et reçoit 30 millions d'euros
Russell : Ma défaite à Sakhir en 2020 ? "Une bénédiction !"
Aston Martin confirme : la marque ne deviendra pas motoriste en 2026
Leclerc prévient : Je serai "plus dur" en piste avec Verstappen en 2023
Le Portugal pour remplacer la Chine : réponse dans quelques jours !
Horner clarifie le retour de Ricciardo chez Red Bull
Ricciardo conseille à Piastri de ne pas mettre la barre trop haut en 2023
Rookie en 2023, Sargeant fera des erreurs chez Williams - Capito
Schumacher - "J'ai l'impression d'avoir fait du bon travail"
F1 2023 : Quel circuit devrait remplacer le Grand Prix de Chine ?
Audi se donne les moyens de réussir son arrivée en F1
F1 2023 : Le calendrier des courses confirmées
Alguersuari cauchemarde encore d'Helmut Marko

Alguersuari cauchemarde encore d'Helmut Marko

Actualités F1

Alguersuari cauchemarde encore d'Helmut Marko

Alguersuari cauchemarde encore d'Helmut Marko

Évoquant la situation délétère au sein de Red Bull F1, l'Espagnol Jaime Alguersuari reconnaît qu'il fait encore des cauchemars de son passage chez Toro Rosso et notamment des critiques qu'il a reçues de la part d'Helmut Marko.

En 2009, Jaime Alguersuari a eu l'occasion de faire ses preuves en tant que remplaçant de Sébastien Bourdais. L'Espagnol a finalement fait partie de l'équipe sœur de Red Bull jusqu'en 2011. Il n'a jamais réussi à faire mieux qu'une septième place, sa meilleure position à l'arrivée d'un Grand Prix.

À l'âge de 25 ans, Alguersuari a abandonné le sport automobile et mène désormais sa vie comme DJ. Auprès d'El Confidencial, il revient sur son passage chez les Autrichiens et explique qu'il fait encore des cauchemars d'Helmut Marko.

Rien n'était suffisant

Le fait que Red Bull soit dur avec ses pilotes est quelque chose que nous avons vu ces dernières années. Les pilotes sont remplacés assez rapidement lorsque les résultats sont décevants et cette culture, Alguersuari a eu du mal à la supporter.

"Chez Red Bull, vous ne viviez pas en paix, même avec de grands résultats. Tu as reçu plus de félicitations de la part de tes rivaux que de l'équipe", lance-t-il en guise de préambule à propos de l'écurie de Formule 1. Il poursuit : "Et nous avons eu ce sentiment dès l'âge de 15 ans. Rien n'était suffisant. Et si vous regardez, c'est le schéma de Max Verstappen avec son père. C'est l'école du Red Bull."

Alguersuari cauchemarde encore de son passage en F1

L'Espagnol de 32 ans s'est éloigné du sport automobile depuis un certain temps, mais il reconnaît qu'il lui arrive encore de se réveiller avec de la sueur sur le front.

"Je fais encore des rêves très étranges de cette époque quand je dors. Je vois toujours Helmut Marko en colère, me traitant comme si j'étais un enfant. C'est vraiment traumatisant", décrit Alguersuari.

Même l'aide d'un professionnel n'a pas toujours apporté un soulagement : "Même avec une thérapie et plusieurs psychologues, je n'ai pas réussi à m'en sortir. Parfois, je me réveille en pleurant, je pose un grand tour de piste et je vois Helmut Marko toujours en colère. Je ne lui ai plus parlé, sauf lorsque j'étais commentateur à la BBC, puis je l'ai salué dans le paddock, rien de plus", a conclu l'ancien pilote de F1.

Ontdek het op Google Play