Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Alguersuari cauchemarde encore d'Helmut Marko
WK2022
La manoeuvre de Vettel sur Magnussen à Austin élue meilleur dépassement par les fans
Silverstone procède à des changements pour rapprocher les fans de l'action
Aileron avant controversé de Mercedes : la FIA comble la faille réglementaire
Tost (AlphaTauri) : Russell est supérieur à Hamilton
Les pilotes Ferrari ont dit au revoir à la F1-75
Wolff : Hamilton fait désormais partie du management chez Mercedes
Verstappen, toujours pas fan des courses sprints
La FIA abandonne l'obligation de vaccination COVID en 2023
Le Grand Prix des Pays-Bas à Zandvoort prolongé jusqu'en 2025
Vasseur à la tête de l'équipe Ferrari : une annonce avant Noël ?
Insolite : Le top 5 des plus belles moustaches de la F1
Norris : "Non, la McLaren n'a pas été développée pour moi"
Wolff : "trop de verre brisée" avec Binotto pour le faire venir chez Mercedes
La livrée de l'Audi de Formule 1 déjà disponible dans F1 22
Alguersuari cauchemarde encore d'Helmut Marko

Alguersuari cauchemarde encore d'Helmut Marko

Actualités F1

Alguersuari cauchemarde encore d'Helmut Marko

Alguersuari cauchemarde encore d'Helmut Marko

Évoquant la situation délétère au sein de Red Bull F1, l'Espagnol Jaime Alguersuari reconnaît qu'il fait encore des cauchemars de son passage chez Toro Rosso et notamment des critiques qu'il a reçues de la part d'Helmut Marko.

En 2009, Jaime Alguersuari a eu l'occasion de faire ses preuves en tant que remplaçant de Sébastien Bourdais. L'Espagnol a finalement fait partie de l'équipe sœur de Red Bull jusqu'en 2011. Il n'a jamais réussi à faire mieux qu'une septième place, sa meilleure position à l'arrivée d'un Grand Prix.

À l'âge de 25 ans, Alguersuari a abandonné le sport automobile et mène désormais sa vie comme DJ. Auprès d'El Confidencial, il revient sur son passage chez les Autrichiens et explique qu'il fait encore des cauchemars d'Helmut Marko.

Rien n'était suffisant

Le fait que Red Bull soit dur avec ses pilotes est quelque chose que nous avons vu ces dernières années. Les pilotes sont remplacés assez rapidement lorsque les résultats sont décevants et cette culture, Alguersuari a eu du mal à la supporter.

"Chez Red Bull, vous ne viviez pas en paix, même avec de grands résultats. Tu as reçu plus de félicitations de la part de tes rivaux que de l'équipe", lance-t-il en guise de préambule à propos de l'écurie de Formule 1. Il poursuit : "Et nous avons eu ce sentiment dès l'âge de 15 ans. Rien n'était suffisant. Et si vous regardez, c'est le schéma de Max Verstappen avec son père. C'est l'école du Red Bull."

Alguersuari cauchemarde encore de son passage en F1

L'Espagnol de 32 ans s'est éloigné du sport automobile depuis un certain temps, mais il reconnaît qu'il lui arrive encore de se réveiller avec de la sueur sur le front.

"Je fais encore des rêves très étranges de cette époque quand je dors. Je vois toujours Helmut Marko en colère, me traitant comme si j'étais un enfant. C'est vraiment traumatisant", décrit Alguersuari.

Même l'aide d'un professionnel n'a pas toujours apporté un soulagement : "Même avec une thérapie et plusieurs psychologues, je n'ai pas réussi à m'en sortir. Parfois, je me réveille en pleurant, je pose un grand tour de piste et je vois Helmut Marko toujours en colère. Je ne lui ai plus parlé, sauf lorsque j'étais commentateur à la BBC, puis je l'ai salué dans le paddock, rien de plus", a conclu l'ancien pilote de F1.

Ontdek het op Google Play