Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Wolff - "Nous ferions sauter un moteur à chaque course"

Wolff - "Nous ferions sauter un moteur à chaque course"

Actualités F1

Wolff - "Nous ferions sauter un moteur à chaque course"

Wolff - "Nous ferions sauter un moteur à chaque course"

Toto Wolff estime que les pénalités de grille pour les groupes motopropulseurs de la F1 sont devenues "trop compliquées", mais il reconnaît qu'il doit y avoir un moyen de dissuasion pour éviter une course à la casse.

Le récent Grand Prix d'Italie a mis en lumière le problème du système de pénalité concernant les éléments moteurs. En effet, neuf pilotes ont été punis pour avoir été incapables de respecter les limites prescrites par le règlement.

AlphaTauri ne cite pas Pierre Gasly comme coéquipier de Yuki TsunodaLire plus

Il en a résulté une confusion parmi les équipes, les pilotes, les fans et les médias quant à la position de chacun, jusqu'à ce que la FIA publie finalement une grille de départ quatre heures après la fin des qualifications.

Interrogé sur la nécessité et la complexité du système actuel, Wolff a déclaré : "Nous devons nous rappeler pourquoi nous l'avons."

"Du côté du châssis, nous avons des coûts plafonnés. Nous ne l'étions pas avant. Du côté du moteur, nous ne sommes pas encore plafonnés en termes de coûts."

"S'il n'y a pas de pénalités de grille, nous aurons beaucoup de moteurs pour les qualifications, pas cinq moteurs, mais 20."

"Les grandes équipes dépenseraient ce qu'elles veulent pour avoir un avantage et c'est pourquoi il doit y avoir un certain facteur pour éviter cela. C'est de là que ça vient."

Quant à savoir si les pénalités sont devenues trop compliquées, Wolff a ajouté : "Bien sûr. Nous devons reconsidérer le plafond concernant le moteur."

AlphaTauri confirme Tsunoda pour la saison 2023Lire plus

"Mais quand même, nous ne voulons pas avoir une course aux armements sur les moteurs apportés parce que, quelle que soit la liberté qu'ils nous donnent, nous le ferons et nous le ferons encore plus stratégiquement."

"S'il ne s'agit que de cinq ou dix places, nous ferons sauter un moteur à chaque course parce qu'il sera trois dixièmes [de seconde] plus rapide que celui d'avant."

"Donc il doit y avoir une certaine dissuasion", a conclu le directeur de la firme allemande.

Ontdek het op Google Play