Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Verstappen met en garde Red Bull quant à son moteur de 2026
WK2022
Le Hungaroring va subir des modifications pour conserver sa place au calendrier
Russell déjà en préparation sur la nouvelle Mercedes
La F1 fournit une mise à jour détaillée sur ses objectifs de durabilité
Di Montezemolo : Ferrari, "une entreprise sans dirigeant"
L'Aston Martin 2023 sera "très différente" de l'AMR22
Sainz : "J'ai dû copier beaucoup de choses" de Leclerc
Helmut Marko "ne voit pas" Perez rivaliser avec Verstappen en 2023
Romain Grosjean : cap sur le WEC et Le Mans en 2024 avec Lamborghini
Ocon "certain" que Mick Schumacher reviendra en F1
Marko : Hamilton est à la "moitié du niveau" de Verstappen
Insolite : Bottas amorce sa transformation capillaire
Piastri évoque les différences de puissance entre Mercedes et Renault
Steiner : le moteur Ferrari 2023, "c'est de la bombe"
Webber : l'arrivée de Hülkenberg donne "une mauvaise image" des jeunes aspirants à la F1
Verstappen met en garde Red Bull quant à son moteur de 2026

Verstappen met en garde Red Bull quant à son moteur de 2026

Actualités F1

Verstappen met en garde Red Bull quant à son moteur de 2026

Verstappen met en garde Red Bull quant à son moteur de 2026

Max Verstappen a prévenu que Red Bull ne doit pas sous-estimer la difficulté de créer sa propre division de groupes motopropulseurs.

L'équipe basée à Milton Keynes semble prête à s'attaquer à la nouvelle réglementation sur les moteurs de F1 en 2026 en tant que fabricant indépendant. L'écurie a récemment repoussé les avances de Porsche dans le cadre d'un partage des actifs à parts égales.

Le règlement 2022 améliore-t-il le spectacle? La réponse des top teamsLire plus

Red Bull sera alors confronté aux équipementiers établis que sont Mercedes, Ferrari et Renault, ainsi qu'au nouveau géant allemand Audi.

Cependant, l'équipe a déjà construit l'usine, recrutée du personnel de qualité pour diriger le projet, installée des bancs d'essai et fait tourner un moteur prototype [sans l'ERS] en 55 semaines.

"Je n'y suis pas encore allé", a concédé Verstappen.

"Mais bien sûr, j'ai vu quelques personnes autour et j'entends toutes les histoires de Christian [Horner] et Helmut [Marko] également. C'est assez impressionnant ce qu'ils font là-bas en ce moment et ce qui est à venir."

"J'ai parlé à Christian la dernière fois que j'étais à l'usine et je lui ai dit que la prochaine fois que je serai là, nous irions voir ce qui se passe."

"Parce que nous sommes si limités dans le temps, quand je suis là-bas, c'est juste le simulateur toute la journée ou même après cela, quelques engagements médiatiques aussi."

"Je n'ai jamais vraiment eu le temps d'y aller. La prochaine fois que je ferai la session de simulateur, je la raccourcirai un peu et je me déplacerai."

Concernant le défi qui attend l'équipe, Verstappen a ajouté : " C'est un gros travail. C'est quelque chose que vous ne pouvez pas sous-estimer."

Bottas révèle une "bataille" interne avec Hamilton chez MercedesLire plus

"Nous le gérons d'une bonne manière, mais nous devons encore attendre et voir jusqu'en 2026 comment cela va se passer."

"Mais tout le monde est très positif et motivé, y compris les nouveaux qui sont arrivés, ils sont très enthousiastes."

"Pour eux, c'est une nouvelle opportunité et ils semblent très heureux en ce moment et motivés pour créer quelque chose d'incroyable", a conclu le champion du monde en titre.

Ontdek het op Google Play