Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Le règlement 2022 améliore-t-il le spectacle? La réponse des top teams

Le règlement 2022 améliore-t-il le spectacle? La réponse des top teams

Actualités F1

Le règlement 2022 améliore-t-il le spectacle? La réponse des top teams

Le règlement 2022 améliore-t-il le spectacle? La réponse des top teams

La conférence de presse des écuries a eu lieu avant le début des essais libres 3 du dernier Grand Prix en Italie.

Lors de chaque événement, à l'instar des conférences de presse données le jeudi pour un groupe de 10 pilotes, 5 membres d'écuries, ainsi qu'un représentant du manufacturier pneumatique Pirelli, sont entendues dans une conférence de presse prévue à cet effet.

McLaren remet en place les autres écuries : "Nous avons tous voté pour cela !"Lire plus

Ce groupe de six individus est divisé en deux groupes de trois personnes où les médias peuvent les interroger sur l'actualité.

En Italie, le premier groupe fut composé de Tom McCullough, directeur de la performance chez Aston Martin, d'Andrew Shovlin, le directeur de l'ingénierie du bord de piste chez Mercedes, ainsi que du Français Pierre Waché, directeur technique de Red Bull Racing.

Les nouvelles règles 2022 ont permis à la F1 d'entrer dans une nouvelle ère, où notamment le plafond budgétaire et des nouvelles monoplaces sont entrés en jeu, dans le but de promouvoir le spectacle en piste.

Ces nouvelles règles, ont-elles produit ce qu'elles devaient faire ? Cela valait-il la peine de faire ces efforts et ces dépenses ? Avec un recul de 15 épreuves disputées, le directeur de l'écurie leader du championnat du monde constructeur a répondu :

"On ne pense pas de cette façon dans notre monde. Nous essayons d'optimiser et de maximiser les performances du périmètre que vous avez, je dirai." a-t-il commenté, avant de renvoyer la question. "On dirait que, pour vous, je ne sais pas, c'est plus une question pour vous.Vous, en termes de spectacle, est-ce que vous voyez une meilleure course ?"

"Pour nous ? Elle semble un peu meilleure que l'année dernière en termes de performance, par rapport aux autres. Ce sont des règles difficiles. Je pense que, pour le moment, ça a l'air mieux que ce que je m'attendais, pour être honnête, en termes de suivi de la voiture et après avoir enregistré ça, le reste est relatif.."

Andrew Shovlin détaille un peu plus en citant des exemples de courses. "Le suivi est un peu plus facile. Il y a certains circuits où, historiquement, vous avez eu très peu de dépassements, comme Budapest. Et la course là-bas était un peu plus intéressante."

Mais il revient ensuite sur le fait qu'il y ait toujours des équipes qui dominent et des équipes dominées. "Vous avez aussi l'effet que, lorsque vous introduisez de nouvelles règles, et lorsqu'elles sont complètement nouvelles, comme c'est le cas ici, cela réinitialise en quelque sorte l'ordre de la compétition. Nous n'avons pas tout à fait un peloton plus resserré à présent. Il semble que Red Bull ait émergé en tant que clair leader. Donc, les courses sont un peu plus prévisibles qu'elles ne l'étaient, peut-être à la fin de l'année dernière."

"Mais c'est un petit pas dans la bonne direction et il y a eu beaucoup de changements pour y arriver. Et peut-être que le grand changement que nous espérions, et que nous n'avons pas vu, c'est le resserrement du peloton. Vous savez, c'est toujours un ordre largement similaire avec des équipes à l'avant et d'autres à l'arrière."

Quant à McCullough, le directeur de la performance estime que son écurie continue à apprendre de ce règlement d'un point de vue technique. "Je pense que ces deux messieurs ont assez bien couvert le sujet. Comme Pierre le disait, en tant qu'ingénieurs, notre travail consiste à prendre un ensemble de règles et à essayer de rendre la voiture aussi rapide que possible dans le cadre de ces règles.

"Les règles ont posé des défis plus importants que ce à quoi nous nous attendions, surtout au début de l'année. Donc, ça a été une année fascinante, ça a été une année très intéressante."

"Comme Andrew le disait, vous apprenez plus quand vous avez des problèmes, vous savez, et, pour sûr, au début de l'année, beaucoup d'équipes dans la voie des stands, leurs voitures ne se sont pas comportées comme leurs outils de simulation, nous en faisons partie, donc ça a été vraiment intéressant d'un point de vue technique. Mais rien de plus à ajouter à ce que les deux autres ont déjà dit."

Ontdek het op Google Play