Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
McLaren remet en place les autres écuries : "Nous avons tous voté pour cela !"

McLaren remet en place les autres écuries : "Nous avons tous voté pour cela !"

Actualités F1

McLaren remet en place les autres écuries : "Nous avons tous voté pour cela !"

McLaren remet en place les autres écuries : "Nous avons tous voté pour cela !"

Le directeur de l'équipe McLaren, Andreas Seidl, a rappelé à ses concurrents le fait d'avoir tous voté en faveur du règlement actuel sur la voiture de sécurité et que ces derniers doivent donc soutenir l'application de ce règlement par la FIA.

La conclusion du Grand Prix d'Italie a suscité une réaction négative de la part des fans et une réponse mitigée dans le paddock, le drapeau à damier étant tombé sous les sous voiture de sécurité.

McLaren pas d'accord avec Ferrari sur la gestion de la voiture de sécurité !Lire plus

Le patron de Red Bull, Christian Horner, et son homologue de Ferrari, Mattia Binotto, se sont montrés critiques dans leurs commentaires d'après course. Notamment l'Italo-Suisse qui soulignait le manque d'expérience de la nouvelle direction de course.De son côté, Toto Wolff, a avoué que le règlement a été suivi avec précision.

Seidl a soutenu la décision du directeur de course Niels Wittich de ne pas relancer l'épreuve. Son pilote Lando Norris aurait pu tenter sa chance avec une relance éventuelle. Il s'était arrêté au préalable pour chausser des pneus tendres et perdu une position au profit de Sergio Perez.

"Nous devons être clairs sur le fait qu'après ce qui s'est passé l'année dernière à Abu Dhabi, il y a eu beaucoup de discussions entre la FIA, la Formule 1 et toutes les équipes impliquées afin de voir comment les règles pourraient être modifiées pour s'assurer que les courses ne se terminent jamais sous une voiture de sécurité", a déclaré Seidl.

"Mais malgré la pression de la FIA et de la Formule 1 pour que nous trouvions des solutions, nous, les équipes, n'avons pas accepté de changement parce que nous ne pouvions pas nous mettre d'accord sur un meilleur [système] qui soit encore une solution équitable en termes de résultats sportifs."

"C'est pourquoi, je suppose, nous devons simplement accepter que, malheureusement, des situations comme celle-ci peuvent se produire."

La F1 cherche une solution pour la voiture de sécurité

Afin d'éviter qu'une fin controversée, telle que celle du Grand Prix d'Abou Dhabi 2021, ne se reproduise à l'avenir, la F1, la FIA et les équipes ont discuté de changements visant à garantir une arrivée satisfaisante sous drapeau vert à chaque course.

"La Formule 1 et la FIA ont vraiment essayé de nous pousser à trouver une solution en tant qu'équipes, ou à faire des propositions sur la façon dont nous pourrions modifier le règlement, afin de toujours terminer les courses sous un drapeau vert", a ajouté Seidl.

"Mais en raison de trop d'inquiétudes, à peu près de la part de toutes les équipes impliquées que nous ne devrions pas mettre le spectacle en premier, nous voulons seulement des solutions qui favorisent le côté sportif et ne se retrouvent pas soudainement en danger."

"C'est pourquoi nous n'avons pas pu nous mettre d'accord sur quelque chose de mieux que ce que nous avons mis en place, et c'est pourquoi je ne change pas d'avis soudainement parce que ce n'était pas en notre faveur [à Monza]."

"Au final, nous avons voté pour que le règlement reste tel qu'il était. Autant que je m'en souvienne, toutes les équipes ont voté de la même façon et donc, fermons le sujet et passons à autre chose."

"Même s'il peut sembler facile de créer quelque chose comme le fait de toujours sortir un drapeau rouge, ce n'est pas si simple."

"Encore une fois, nous en avons discuté longuement, mais nous n'avons pas trouvé de meilleure solution et c'est pourquoi nous devrions maintenant soutenir le règlement en place et la façon dont il a été appliqué parce que nous avons tous, chaque équipe, voté pour cela."

Ontdek het op Google Play