Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Piastri devait se sentir "trop bon pour Williams" - Laurent Rossi

Piastri devait se sentir "trop bon pour Williams" - Laurent Rossi

Actualités F1

Piastri devait se sentir "trop bon pour Williams" - Laurent Rossi

Piastri devait se sentir "trop bon pour Williams" - Laurent Rossi

Laurent Rossi, PDG de l’écurie Alpine a confirmé qu’Oscar Piastri avait reçu une offre pour piloter pour Williams en 2023. Ce passage par l’écurie anglaise s’inscrivait dans le cadre de sa préparation pour un futur baquet chez Alpine. Le jeune pilote australien a finalement décidé de signer avec McLaren alors que l'accord avec l'équipe de Grove devenait concret.

Critiquant les valeurs de son ancien protégé, le PDG français a concédé : "Je suis un peu surpris qu'Oscar ait pensé qu’il était trop bon pour Williams.

Hamilton relativise, la fin de saison avec Mercedes ne sera pas une "corvée"Lire plus

"Je peux comprendre que, d'un point de vue sportif, McLaren puisse être plus intéressante que Williams sur la base des résultats sur piste."

"Mais nous ne nous attendions pas à ce qu'après tant de soutien, tant de loyauté, ils (Oscar Piastri et son agent Mark Webber) utilisent cette porte dérobée pour faire du lobbying et obtenir, ce qui semblait être, un meilleur contrat pour eux. Ce ne sont pas les valeurs que nous avons affichées. C'est comme ça que je vois l'histoire."

"Bien sûr, nous avons fait des erreurs, sinon nous ne serions pas ici à parler de ce sujet, mais nous pensons être restés très fidèles à notre engagement, à nos valeurs et à ce que nous avons dit à Oscar."

"Mais je dirais que les choses arrivent pour une bonne raison. Nous ne partageons pas les mêmes conceptions des choses, et peut-être pas les mêmes valeurs, donc c'est peut-être mieux ainsi, de se séparer", a conclu Laurent Rossi.

Qui viendra épauler Ocon en 2023 ?

Il faut aujourd’hui rappeler que la firme française est devant McLaren au classement des constructeurs. De fait, le baquet, laissé libre par Fernando Alonso puis Oscar Piastri, est très convoité.

Alpine a maintenant l’embarras du choix, en effet, les candidatures affluent et les pilotes font la queue devant le motor-home de l’écurie française. Dernièrement, c’est Antonio Giovinazzi qui a été aperçu en train de sortir des hospitalités Alpine. L’ancien pilote Alfa Romeo veut à tout prix revenir en Formule 1 et passera un test au volant d’une monoplace française avant la fin du mois à Budapest.

L'arrivée d'Audi en F1 rassure la FIA - "Comme un vote de confiance"Lire plus

Cependant, il ne sera pas le seul, d’autres pilotes comme Nyck de Vries, Jack Doohan et peut-être Colton Herta pourraient se joindre à cette journée de roulage.

Enfin la piste Pierre Gasly, même si elle semble s’être refroidie, est tout de même toujours dans les tiroirs. En somme, Alpine va devoir choisir entre la jeunesse, l’expérience ou alors le coup de poker…

Ontdek het op Google Play