Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
L'arrivée d'Audi en F1 rassure la FIA - "Comme un vote de confiance"

L'arrivée d'Audi en F1 rassure la FIA - "Comme un vote de confiance"

Actualités F1

L'arrivée d'Audi en F1 rassure la FIA - "Comme un vote de confiance"

L'arrivée d'Audi en F1 rassure la FIA - "Comme un vote de confiance"

Le directeur technique de la FIA, Nikolas Tombazis, a salué la décision " historique " d'Audi de rejoindre la grille de la F1 en 2026.

Le constructeur allemand a confirmé avant le Grand Prix de Belgique qu'il sera fournisseur d'unités de puissance à partir de la saison 2026, lorsque la nouvelle réglementation moteur entrera en vigueur.

Binotto doute-t-il de l'avenir de Schumacher avec Ferrari ?Lire plus

Avant que d'autres constructeurs potentiels ne rejoignent la mêlée, cela signifie qu'il y aura cinq fournisseurs différents, Audi rejoignant Mercedes, Ferrari, Renault et le nouveau Red Bull Powertrains.

Tombazis a déclaré : "[la] nouvelle en elle-même est assez colossale."

"C'est fantastique d'avoir, immédiatement après l'approbation de ces règles, la confirmation par un grand constructeur, une grande marque comme celle-là, de rejoindre le sport.

"C'est un atout fantastique."

La FIA atteint un "objectif clé" grâce à Audi

Au début de l'année, le groupe Volkswagen a donné le feu vert à Audi et à Porsche pour qu'ils poursuivent leurs projets d'entrée en F1.

Malgré la confirmation d'Audi, Porsche et Red Bull ont récemment mis fin aux pourparlers en vue d'une union. Cependant, le constructeur reste désireux de trouver une autre solution.

Tombazis pense que cet intérêt est à lui seul un signe que la F1 et la FIA ont vu juste avec la nouvelle réglementation sur les unités de puissance.

"C'était l'un des objectifs clés dans les premiers jours de faire des règlements qui rendraient cela possible", a poursuivi Tombazis.

"Si les règlements étaient restés tels qu'ils sont maintenant, tout le monde aurait de nombreuses années de retard."

Red Bull aurait renoncé à faire venir Herta en F1Lire plus

"Surtout avec l'ajout des règlements financiers, il aurait été pratiquement impossible pour quiconque de rattraper son retard, ce qui aurait dissuadé tous ceux qui voulaient rejoindre la F1."

"L'annonce d'Audi a été un vote de confiance indirect pour la F1 et la FIA", a conclu Nikolas Tombazis.

Ontdek het op Google Play