Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Sainz révèle le plan de Ferrari pour enfin challenger Verstappen

Sainz révèle le plan de Ferrari pour enfin challenger Verstappen

Actualités F1

Sainz révèle le plan de Ferrari pour enfin challenger Verstappen

Sainz révèle le plan de Ferrari pour enfin challenger Verstappen

Carlos Sainz pense que la seule façon pour Ferrari de battre Max Verstappen et Red Bull est d'avoir deux voitures à l'avant pour permettre une division des stratégies.

Le champion en titre de la Formule 1, Max Verstappen, a remporté cinq courses consécutivement portant à 11 le nombre de ses victoires de la saison. Ce dernier s'est nettement mis en position de décrocher son deuxième titre lors de la prochaine course à Singapour.

Ricciardo - Un Grand Prix d'Italie à l'image de sa triste saisonLire plus

Lors du Grand Prix d'Italie, Carlos Sainz a été pénalisé pour un changement de moteur et tandis que Verstappen a été pénalisé de cinq places, le "Poleman", Charles Leclerc, s'est retrouvé bien seul pour défendre sa position face au Néerlandais.

Lorsque la voiture de sécurité virtuelle a été déployée au 12e tour, le Monégasque a changé de stratégie tandis que Red Bull a demandé à Verstappen de faire l'inverse de son rival.

La manœuvre s'est avérée coûteuse pour Leclerc qui n'a plus jamais pu revenir sur le pilote Red Bull.

Carlos Sainz pense que le résultat aurait pu être différent s'il avait été en mesure de couvrir la stratégie du champion du monde en titre. Sans lui, Ferrari n'a pas pu mettre la pression sur le pilote de la Red Bull portant le numéro 1.

"Si je n'avais pas eu de pénalité, avec les deux voitures bien placées, nous aurions pu mettre Max sous une forte pression", a expliqué Sainz. "Malheureusement, j'ai écopé d'une pénalité."

"Nous ne pouvions pas diviser les stratégies, nous avons donc laissé Max choisir l'option contraire à Charles."

Domenicali envisage d'attribuer des points lors des séances d’essais libresLire plus

"Lorsque nous arrêterons d'avoir des pénalités et que nous irons sur des circuits favorables comme Singapour et que je serai en haut, nous aurons deux voitures, pas pour tenter le coup, mais pour nous déplacer face à Max. Nous serons alors dans une meilleure position."

"À Monza, le fait que je ne sois pas devant, avec le rythme que j'avais, ça nous a porté préjudice", a conclu le pilote espagnol.

Ontdek het op Google Play