Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Russell défend Mercedes après une stratégie inattendue
WK2022
Les casques les plus particuliers de la saison 2022 de F1
Alonso révèle quand il pourrait quitter la F1 : "Je veux gagner Le Mans et le Dakar"
Ces moments où Leclerc a perdu le championnat 2022
Alpine définit ses attentes par rapport à Gasly
Madrid veut la F1 mais Domenicali n'est pas encore convaincu
Brown, patron de McLaren, insiste : "Red Bull a triché"
Williams gagne son procès contre ROKiT et reçoit 30 millions d'euros
Russell : Ma défaite à Sakhir en 2020 ? "Une bénédiction !"
Aston Martin confirme : la marque ne deviendra pas motoriste en 2026
Leclerc prévient : Je serai "plus dur" en piste avec Verstappen en 2023
Le Portugal pour remplacer la Chine : réponse dans quelques jours !
Horner clarifie le retour de Ricciardo chez Red Bull
Ricciardo conseille à Piastri de ne pas mettre la barre trop haut en 2023
Rookie en 2023, Sargeant fera des erreurs chez Williams - Capito
Russell défend Mercedes après une stratégie inattendue

Russell défend Mercedes après une stratégie inattendue

Actualités F1

Russell défend Mercedes après une stratégie inattendue

Russell défend Mercedes après une stratégie inattendue

George Russell a justifié le risque pris par Mercedes de recourir aux pneus durs lors du Grand Prix d'Italie.

Le pilote britannique a terminé troisième à Monza, incapable de suivre le rythme de Charles Leclerc (Ferrari) et de la Red Bull de Max Verstappen, vainqueur de la course.

George Russell était parti en deuxième position et, bien qu'il ait tenté de prendre la tête au premier virage, il s'est rapidement fait décrocher par les leaders.

Alpine envisage De Vries, Hulkenberg et Doohan pour 2023Lire plus

La plupart des pilotes ont appliqué des stratégies impliquant uniquement les gommes tendres et moyennes, tant la piste de Monza ne dégrade pas les pneus Pirelli.

Ce fut donc une surprise lorsque Mercedes a monté le pneu blanc sur la voiture de Russell au 23e tour.

Lorsqu'on lui a demandé s'il choisirait de reprendre cette gomme s'il pouvait refaire la course, Russell a répondu : "Probablement pas, non, pour être honnête."

"Mais pour être juste envers toute l'équipe, nous n'avions pas vraiment prévu d'utiliser le dur et nous ne pensions pas que c'était un pneu fantastique."

"Nous avons senti que nous devions faire quelque chose de différent de Max et Charles. Si nous étions restés sur le médium comme ils l'avaient prévu, nous serions restés derrière eux."

"C'était un risque à prendre, mais en étant sur le médium, cela n'aurait pas transformé notre course".

Carlos Sainz avait monté des pneus tendres sur sa Ferrari pour son deuxième et dernier relais et menaçait de se rapprocher de Russell.

À la question de savoir s'il était préoccupé par la possibilité de manquer le podium alors que l'Espagnol avançait, Russell a insisté : "Non, pas du tout."

Williams de bonnes nouvelles d'Albon après des "complications inattendues"Lire plus

"Je pense que nous avons bien géré la situation", a conclu le coéquipier de Lewis Hamilton.

George Russell conforte sa 4eme place au championnat

Le jeune pilote anglais, transfuge de l’écurie Williams cet été, montre l’étendue de son talent et surtout de sa régularité. À la régulière, il devance son coéquipier chez Mercedes, Lewis Hamilton, septuple champion du monde.

Le jeune Anglais est aujourd’hui quatrième au classement général des pilotes. Il devance Carlos Sainz de 16 points et Lewis Hamilton de 35 unités. Il est monté sur 7 podiums depuis le début de la saison et a même réussi l’exploit de réaliser la pole position lors des qualifications du Grand Prix de Hongrie.

Ontdek het op Google Play