Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Verstappen ne prête plus attention aux huées du public

Verstappen ne prête plus attention aux huées du public

Actualités F1

Verstappen ne prête plus attention aux huées du public

Verstappen ne prête plus attention aux huées du public

Max Verstappen a balayé de la main les huées à Monza après que le champion en titre de F1 ait été pris pour cible par les tifosi à l'issue du Grand Prix d'Italie.

Son rival, Charles Leclerc, a toutefois condamné les actions des supporters de Ferrari.

La course de Monza s'est achevée sous la bronca des spectateurs présents en tribune. En effet, après l'abandon de Daniel Ricciardo, la Safety car est sortie en piste à seulement six tours du terme du Grand Prix.

IndyCar : Palou vainqueur, Power champion !Lire plus

Alors que tout le monde s'attendait à une relance de la course et à un duel enflammé entre Verstappen et Leclerc pour le gain de la première place, il n'en a rien été. La direction de course n'a pas relancé les coureurs et la course s'est terminée sous régime de voiture de sécurité.

Max Verstappen a ensuite pris pour cible par la foule lors des cérémonies d'après-course, s'ajoutant à la liste des incidents provenant des tribunes ces dernières années.

"Lorsque cela se produit, tout le monde m'en parle avec les huées et autres", a déclaré Verstappen.

"Je suis ici pour essayer de gagner la course, ce que nous avons fait. Certaines personnes, bien sûr, ne peuvent pas apprécier cela et c'est parce qu’ils sont des fans passionnés d'une autre équipe."

"C'est ce que c'est. Ce n'est pas ça qui va gâcher ma journée. Je profite simplement du moment présent."

Leclerc, cependant, était plus critique en disant : "Personne n'aime les huées. Cela ne devrait pas arriver."

Leclerc n'est pas fan des fumigènes

Les fumigènes ont fait couler beaucoup d'encre lors du précédent week-end du GP des Pays-Bas, la fumée orange étant très répandue à Zandvoort.

WEC : Peugeot continue d'apprendre, Alpine sur le podiumLire plus

Alors qu'aucune fusée n'a été lancée sur le circuit de Monza, une fumée rouge âcre s'est tout de même dégagée dans certaines tribunes.

"Personnellement, je pense que c'est correct lorsqu'elles sont utilisées avant le tour de formation ou les tours de grille, mais parfois, pendant la course, elles peuvent être un peu gênantes pour nous", a expliqué Leclerc.

"C'est comme ça que ça se passe. Après le drapeau à damier, il y en avait un peu, mais pour moi, ce n'était pas trop dérangeant", a conclu le pilote de la Scuderia Ferrari.

Ontdek het op Google Play