Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Martins Champion F3 au bout du suspense

Martins Champion F3 au bout du suspense

Actualités F1

Martins Champion F3 au bout du suspense

Martins Champion F3 au bout du suspense

Victor Martins, pilote pour ART Grand Prix, à décrocher le titre de champion en Formule 3. Le pilote français termine au pied du podium après une course à rebondissements à Monza.

La deuxième saison aura été la bonne pour le pilote soutenu par l'Alpine Academy. Victor Martins s'élançait de la quatrième place sur la grille de départ à Monza. Le pilote français a réussi à éviter les embûches au premier virage, passant même en troisième position.

La voiture de sécurité a été déployée dès le deuxième tour après un accident dans Lesmo 2. Au restart, le pilote ART Grand Prix de 21 ans, malin, est allé avec dépasser coup sur coup, Maloney puis Smolyar.

Victor Marins a tenu la dragée haute à Maloney pendant plusieurs tours, mais à l'entame du neuvième tour, il n'a pas pu retenir le pilote de la Trident. Le français a vu grandir dans ses rétroviseurs la monoplace rouge de Bearman, bien décidé à revenir sur le duo de tête. Martins a intelligemment laissé passer Bearman, ne voulant pas risquer l'accident et l'abandon alors que le titre était à sa portée.

Alors que Victor Martins filait vers une troisième place sur le podium, lui assurant le titre de champion, un accident dans Lesmo 2 est venu relancer le championnat. Kush Maini et Brad Benavides sont allés taper le mur de Tec Pro à l'intérieur du virage, provoquant un drapeau rouge et une interruption de course.

Les pilotes sont alors allés stopper leurs monoplaces dans la ligne des stands, dans l'attente d'une éventuelle reprise de la course. Alors que Victor Martins, casqué et assis dans la Lit Lane, attendait de remonter dans sa F3, une pénalité lui a été infligée. En effet, le Français à, a quatre reprises dépassé les limites de piste, justifiant une pénalité de 5 secondes.

Le stress est alors monté en flèche dans l'équipe ART Grand Prix lorsque la direction de course a informé les écuries que la course ne reprendrait pas. Avec cette pénalité de cinq secondes, quelle était la place finale de Victor Martins ? Avec une troisième place, le Français terminait la saison avec le titre en poche, devançant Maloney de 8 points et Bearman de 10 points.

Après de longues minutes d'attentes, Victor Martins a finalement été sacré champion de F3, terminant à la quatrième place de la course.

Interrogé au micro de Canal +, le Français est revenu sur sa course et sur la terrible attente avant la délivrance.

"L'attente était horrible, car de mon côté, j'avais fait la course parfaite avec un bon départ. J'étais resté en dehors des petits problèmes qui peuvent se passer quand on fait la course avec les autres. Je savais que je devais finir à tout prix juste derrière Bearman. On manquait peut-être un peu de rythme en début de course, mais on était en train de regagner un peu de vitesse. J'étais confiant et c'est là que la voiture de sécurité est entrée en piste, je me suis dit que ce n'était pas possible et qu'une nouvelle fois, quelque chose allait me freiner dans ma remontée."

"Il ne faut jamais lâcher, je sais que j'ai le potentiel, j'ai le talent pour et j'avais l'équipe et la voiture pour moi ce week-end et cette saison", a ajouté Victor Martins.

"C'est juste in accomplissement incroyable, j'ai fait quelques petites erreurs qui me mettaient toujours dans de mauvaises positions. Cette année, je savais que j'avais la voiture, l'équipe et Alpine derrière moi pour aller chercher le titre. Ça n'a pas été une saison facile et d'attendre jusqu'à la fin les pénalités, c'était vraiment trop intense pour moi. Ça résume juste la saison qui a été folle et je sais que ça va me rendre plus fort et je suis prêt à aller chercher d'autres titres", a conclu le champion de F3.

Ontdek het op Google Play