Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ambiance chez Ferrari : le président évoque une saison "criblée d'erreurs"
WK2022
Norris souligne la réalisation "exceptionnelle" de McLaren
Un milliardaire hongkongais veut entrer en F1
Les numéros des pilotes confirmés pour la saison 2023
Mike Krack : Aston Martin doit passer un cap en 2023
Mercedes rend un vibrant hommage à Niki Lauda
Ricciardo sera présent sur "une douzaine de courses au maximum" avec Red Bull en 2023
Charles Leclerc à Binotto : "Merci pour tout, Mattia"
Verstappen : Ricciardo n'aurait pas dû quitter Red Bull
McLaren s'attend à vivre une nouvelle saison compliquée
Vasseur se moque d'Horner après avoir touché un bonus de 10 millions de dollars
Horner et Seidl auraient été approchés par la Scuderia Ferrari en 2021
Hamilton demande au GPDA de responsabiliser le monde de la F1
Ricciardo revient sur l'attrait de Red Bull après avoir discuté avec Mercedes
La F1 n'exclut pas d'organiser une course sprint lors de chaque Grand Prix
Ambiance chez Ferrari : le président évoque une saison "criblée d'erreurs"

Ambiance chez Ferrari : le président évoque une saison "criblée d'erreurs"

Actualités F1

Ambiance chez Ferrari : le président évoque une saison "criblée d'erreurs"

Ambiance chez Ferrari : le président évoque une saison "criblée d'erreurs"

Le président de Ferrari, John Elkann, s'est déclaré "insatisfait" des résultats obtenus par la Scuderia, estimant que l'équipe commet "trop d'erreurs" depuis le début de la saison 2022 de F1.

En position de force en début de championnat, après que Charles Leclerc ait remporté deux victoires et obtenu une deuxième place lors des trois premières courses, le pilote monégasque et son équipe ont depuis lors très nettement faibli.

Par manque de fiabilité, à cause de mauvaises décisions stratégiques, à cause d'erreurs de pilotage ou commises lors des arrêts aux stands, Ferrari évolue ce week-end à Monza dans l'ombre de Red Bull et Max Verstappen, seuls candidats aux titres cette année.

Le Néerlandais possède une avance de 109 points sur Leclerc, tandis que Ferrari concède 135 points à Red Bull au classement des constructeurs.

Inflexible, le conseil d'administration a toujours "une grande confiance" en Mattia Binotto, le directeur d'équipe.

"Nous apprécions tout ce que lui et nos ingénieurs ont réalisé", a déclaré Elkann à la Gazzetta Dello Sport.

Sainz " surpris " alors que Ferrari fait grandir les espoirs des TifosiLire plus

"Mais il ne fait aucun doute que le travail à Maranello, dans le garage, sur le mur des stands et au volant doit être amélioré."

"Nous devons continuer à progresser et cela vaut pour les mécaniciens, les ingénieurs, les pilotes et bien sûr, toute l'équipe dirigeante, y compris le team principal."

Elkann explique ainsi qu'il ne regrette pas les décisions prises mais que les erreurs commises sont bien trop nombreuses.

"Nous avons vu qu'il y avait encore trop d'erreurs en matière de fiabilité, de pilotage et de stratégie. Cette saison est criblée d'erreurs."

"Faire confiance à Binotto et à son équipe était la bonne décision et cela a porté ses fruits. Grâce à eux, nous sommes compétitifs et nous gagnons à nouveau. Mais je ne suis pas satisfait parce que je pense que nous pouvons clairement mieux faire."

Ferrari sera champion d'ici 2026

Louant le fait que Ferrari a au moins renoué avec la victoire cette saison - trois pour Leclerc et une pour Carlos Sainz - Elkann est convaincu que Ferrari sera à nouveau championne d'ici à 2026, date à laquelle le prochain règlement moteur entrera en vigueur.

"Notre premier objectif était d'être compétitif. Si vous ne l'êtes pas, alors vous n'avez nulle part où aller, alors que sur la fiabilité vous pouvez toujours travailler."

"C'est pourquoi je pense qu'avant 2026, Ferrari remportera à nouveau les titres constructeurs et pilotes, avec Charles en fer de lance."

"Nous avons la chance d'avoir deux grands pilotes, probablement le duo le plus solide de la Formule 1."

Ontdek het op Google Play