Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Hamilton assume la responsabilité de sa pénalité au GP d'Italie.

Hamilton assume la responsabilité de sa pénalité au GP d'Italie.

Actualités F1

Hamilton assume la responsabilité de sa pénalité au GP d'Italie.

Hamilton assume la responsabilité de sa pénalité au GP d'Italie.

Lewis Hamilton a reconnu sa responsabilité dans la pénalité qu'il a reçue pour le Grand Prix de F1 d'Italie de ce week-end.

La Mercedes du septuple champion de F1 sera équipée d'un nouveau groupe moteur pour la course de Monza, dépassant ainsi la limite prescrite pour la saison et le reléguant à l'arrière du peloton.

La F1 rend hommage à Sa Majesté la reine Elizabeth IILire plus

Cependant, Hamilton a reconnu que cette pénalité était en partie de sa faute. C'est son accrochage avec Fernando Alonso dans le premier tour qui l'a placé dans cette situation.

La W13 du Britannique de 37 ans a été projetée dans les airs, atterrissant avec un impact de 46g sur la piste, ce qui a endommagé des composants de l'unité de puissance. Le champion anglais avait même continué de rouler sur plusieurs hectomètres avant de stopper en urgence sa monoplace.

"Le troisième moteur que j'avais, tout neuf à Spa, est encore en travaux, donc je ne peux pas l'utiliser pour le moment", a déclaré Hamilton. " Je dois prendre une quatrième unité de puissance, donc c'est ma faute."

"Nous avons toujours l'espoir de pouvoir l'utiliser plus tard, je dois récupérer du mieux que je peux depuis l'arrière", a ajouté le pilote anglais.

Hamilton donne son avis sur Mercedes

Lorsqu'on lui a demandé comment il se sentait en arrivant en Italie, sachant qu'il risquait des pénalités de grille, il a ajouté : "Aussi bien que je puisse me sentir. Bien sûr, vous vous sentez toujours mieux si vous venez de gagner."

"Mais nous avons fait tellement de progrès en tant qu'équipe. Nous réduisons l'écart de week-end en week-end et, bien sûr, nous ne savons pas comment la voiture va être ici ce week-end."

"Nous verrons bien si elle sera aussi bonne que lors de la dernière course."

Mercedes s'est constamment améliorée au cours de la saison, mais en raison de la nature relativement basse de la force descendante du circuit de Spa-Francorchamps, l'équipe a manqué de rythme tout au long du week-end du GP de Belgique.

Le week-end dernier, à Zandvoort, un circuit à plus faible force de freinage, Hamilton était sur la voie d'une victoire potentielle, mais les circonstances ont joué contre lui.

Marko prédit une retraite précoce pour VerstappenLire plus

De retour sur un autre circuit à faible force de freinage à Monza, Mercedes a minimisé ses chances pour ce week-end, bien que la nature plus plate de la piste ne devrait pas être aussi préjudiciable à ses performances que Spa.

Lorsqu'on lui a demandé s'il était confiant de réaliser un meilleur week-end à Monza qu'en Belgique, Hamilton a répondu avec un sourire : "Je ne pense pas que cela puisse être pire. C'est la façon positive de voir les choses."

"Ça ne peut pas être pire que Spa, je ne pense pas. Je pense que ce sera beaucoup mieux ici", a conclu le septuple champion du monde.

Ontdek het op Google Play