Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Marko - "Porsche ne deviendra pas l'un de nos actionnaires"

Marko - "Porsche ne deviendra pas l'un de nos actionnaires"

Actualités F1

Marko - "Porsche ne deviendra pas l'un de nos actionnaires"

Marko - "Porsche ne deviendra pas l'un de nos actionnaires"

Le Dr Helmut Marko, conseiller spécial de Red Bull, a confirmé que l'accord qui aurait permis à Porsche d'acquérir 50 % de l'écurie est tombé à l'eau.

Le constructeur allemand était depuis longtemps pressenti pour s'associer à Red Bull à partir de 2026 et rejoindre la F1 en même temps que la nouvelle réglementation sur les unités de puissance.

Bottas craint une pénalité de grille à MonzaLire plus

Des documents ont été publiés au Conseil de la Concurrence marocain, confirmant le partenariat entre les deux entités. L'annonce officielle aurait été retardée en raison de la lenteur de la F1 à confirmer ses plans pour les changements de règles.

Mais alors que le Conseil mondial du sport automobile de la FIA a approuvé le règlement pour 2026, l'annonce n'a jamais eu lieu et des doutes ont commencé à émerger. Car, Audi, une marque sœur du groupe Volkswagen a annoncé son arrivée en 2016, alors qu'elle semblait moins encline à rejoindre la F1.

Mais confirmant qu'il n'y aurait pas d'acquisition d'une partie de l'équipe, Marko a déclaré à Sport1 : "Porsche ne deviendra pas l'un de nos actionnaires."

Horner dévoile les plans de Red Bull

La déclaration de Marko laisse la porte ouverte à un partenariat moteur avec le nouveau département des groupes motopropulseurs de Red Bull qui s'est déjà mis au travail.

Porsche pourrait badger le moteur, mais cela se traduirait par une implication beaucoup moins importante que ce qui avait été initialement déclaré lorsque la société a annoncé son intention d'entrer en F1 plus tôt cette année.

Renforçant la position de Red Bull, le directeur de l'équipe Christian Horner a expliqué : "Nous sommes une équipe indépendante, c'est la façon dont nous avons toujours fonctionné en termes de flexibilité et de capacité à agir rapidement et efficacement."

"Cela fait partie de l'ADN de ce qu'est Red Bull. Le groupe motopropulseur est évidemment un défi différent."

"Bien sûr, s'il y avait un partenaire avec lequel nous pourrions envisager de travailler sur les groupes motopropulseurs, ce serait logique."

"Notre position est qu'évidemment, l'équipe est le plus grand atout marketing mondial pour Red Bull. Pourquoi devrions-nous compromettre cela à long terme ? Nous sommes pleinement engagés pour 2026."

Le jaune de l'espoir pour Ferrari à Monza ?Lire plus

"Nous avons recruté certains des meilleurs talents de la F1. Nous avons créé une usine en 55 semaines avec des bancs d'essai entièrement opérationnels."

Confirmant que l'équipe avait déjà mis en route une unité de puissance pour 2026, Horner a ajouté : "Nous avons construit notre premier prototype de moteur pour 2026 et l'avons fait tourner avant la pause estivale."

"Nous sommes sur une trajectoire vraiment excitante qui ne dépend pas d'une implication ou d'un investissement extérieur. S'il y a stratégiquement le bon partenaire, alors, bien sûr, c'est quelque chose qui intéresserait le groupe", a conclu le directeur de la firme autrichienne.

Ontdek het op Google Play