Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Villeneuve et Fébreau au volant d'une Alpine F1 à Monza

Villeneuve et Fébreau au volant d'une Alpine F1 à Monza

Actualités F1

Villeneuve et Fébreau au volant d'une Alpine F1 à Monza

Villeneuve et Fébreau au volant d'une Alpine F1 à Monza

Les deux commentateurs de la Formule 1 sur Canal+ prendront le volant d'une Alpine A521 de 2021 à l'occasion d'un roulage exceptionnel dans le cadre d'une journée quelques jours après le Grand Prix d'Italie à Monza.

Le mercredi 14 septembre verra ainsi Julien Fébreau et Jacques Villeneuve, le réputé duo de commentateurs de la Formule 1 sur Canal+, s'essayer au volant d'une monoplace Alpine de l'an passé sur le circuit de Monza, celle qui avait mené Esteban Ocon à la victoire en Hongrie l'an passé.

Alpine : Piastri n'a pas respecté "l'unique chose que nous avons exigée"Lire plus

Jacques Villeneuve, qui fêtera cette année les 25 ans de son titre acquis en 1997 sur une Williams à moteur Renault, retrouvera ainsi le baquet d'une F1 "moderne", 16 ans après avoir disputé son dernier Grand Prix avec BMW Sauber F1 Team à Hockenheim, en 2006.

Le Québécois, âgé de 51 ans, a conservé des liens avec Renault, ayant également disputé trois courses en fin de saison 2004 pour le compte de l'écurie F1 de la marque au losange. Il compte une victoire aux 500 miles d'Indianapolis (1995) et a pris part à des courses de diverses divisions de la série NASCAR, et notamment les Daytona 500 à deux reprises, la dernière en février dernier.

Quant à Julien Fébreau, il n'est pas étranger au pilotage et même à la compétition puisqu'il s'est distingué à l'occasion de piges en rallycross et au Trophée Andros, notamment. Le journaliste prendra pour la première fois le volant d'une Formule 1.

"Je suis infiniment heureux de vous confirmer que Jacques Villeneuve et moi-même allons avoir le privilège inouï de nous installer à bord de l’Alpine A521 victorieuse l’an dernier en Hongrie aux mains d'Esteban Ocon ! Jacques pour la piloter… moi pour la conduire !", se réjouit Julien Fébreau sur son compte Twitter.

"C’est un projet extrêmement complexe à mettre en œuvre, car la voiture n’est ni bridée, ni assistée. Elle est "prête à courir" ! Inutile de vous préciser, que je passe actuellement par plusieurs étapes de préparation pour obtenir le feu vert final d’Alpine F1 Team !"

Autre personnalité à se joindre à l'événement, le comédien belge Stéphane de Groodt, également pilote automobile chevronné, aura lui aussi l'occasion de prendre le volant de l'Alpine à Monza.

Ontdek het op Google Play