Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Leclerc reconnaît le pas en arrière fait par Ferrari

Leclerc reconnaît le pas en arrière fait par Ferrari

Actualités F1

Leclerc reconnaît le pas en arrière fait par Ferrari

Leclerc reconnaît le pas en arrière fait par Ferrari

Charles Leclerc a reconnu que Ferrari n'avait pas le rythme nécessaire pour se battre pour la victoire au Grand Prix des Pays-Bas et estime que la Scuderia a fait un pas en arrière.

Le Monégasque a commencé le Grand Prix des Pays-Bas en deuxième position sur la grille de départ après avoir manqué la pole pour 0.021secs lors des qualifications.

Ricciardo évoque les "excuses" de Webber après avoir discuté avec PiastriLire plus

Mais le jour de la course, Ferrari n'a jamais pu se placer au niveau de la Red Bull de Max Verstappen et s'est même fait surprendre par les Mercedes de Russell et d'Hamilton.

Lorsqu'on lui a demandé s'il y avait quelque chose qu'il aurait pu faire différemment pour faire mieux qu'une troisième place à Zandvoort, Leclerc a répondu : "Pas vraiment, nous n'avions tout simplement pas le rythme. Nous n'étions pas... nous n'étions pas assez rapides."

"Donc, c'est le principal objectif pour le moment, c'est d'essayer de retrouver la vitesse que nous avions au début de la saison."

"Nous semblons l'avoir perdue, surtout pendant les courses", a déclaré le troisième du championnat.

Leclerc explique le manque de rythme de Ferrari

Ferrari avait commencé la saison avec ce que la plupart croyaient être une machine supérieure à celle de Red Bull. L'équipe basée à Milton Keynes avait en plus de ce manque de rythme, dû abandonner à plusieurs reprises.

Mais au fil du temps, la F1-75 rouge a rapidement été surpassée par la RB18 et semble maintenant menacée par la Mercedes W13, qui ne cesse de s'améliorer.

À la question de savoir si le manque de forme était un signe de recul de Ferrari, Leclerc a répondu : "Non, je pense que tout le monde s'améliore, mais lors des dernières courses, nous avons eu plus de mal avec le rythme de course."

Wolff veut une enquête sur l'abandon de Tsunoda : "Cela a changé le résultat"Lire plus

"Maintenant, Mercedes est aussi dans la lutte et ils sont très rapides. Ils étaient extrêmement rapides, surtout avec les gommes dures."

"Je pense que notre rythme sur les tendres était vraiment bon au début. Nous avions des pneus usagés, Max était en pneus neufs, donc je pense que la différence était plus ou moins ce que nous attendions."

"Mais ensuite, sur le pneu médium neuf, nous étions plus lents que prévu, c'est sûr", a conclu le Monégasque.

Ontdek het op Google Play